L’Eglise est-elle un des derniers bastions phallocrates ? Débat.


Partager
L’Eglise est-elle un des derniers bastions phallocrates ? Débat.
Par Sarah Poucet
Publié le - Modifié le
2 min

Dans la séquence du Parti pris de la matinale de la Première, Eric de Beukelaer, vicaire général du diocèse de Liège et Caroline Sagesser, historienne et chercheuse au Crisp, ont débattu de la place des femmes dans l’Église et du voyage papal en Irak.

Dans cette séquence, tous deux se sont accordés sur les changements réalisés dans l’Église concernant la place des femmes. Cependant, Caroline Sagesser a relevé une obstruction fondamentale à l'égalité des sexes: l'interdiction de l'ordination sacerdotale des femmes. L'historienne a expliqué que garder une telle obstination au 21ème siècle desservait l’Église catholique. De même pour la société belge, avoir des postes financés par des fonds publics qui ne sont pas ouverts aux femmes, pose problème.

Si Eric de Beukelaer se dit favorable à la discussion, il appelle cependant à "laisser du temps au temps, pour permettre à la théologie d'avancer". Et d'ajouter : "le débat sur l'ordination de femmes touche à l'image symbolique de l'homme et de la femme dans l’Église".

Concernant le voyage papal en Irak, le vicaire général s'est réjouit de cette initiative, symbole du "style François". Cette visite est "un soutien aux chrétiens d'Orient dont le nombre a chuté en une génération de 90%, et puis c'est un défi lancé à tous les fondamentalismes religieux." a-t-il souligné. De son côté, Caroline Sagesser a noté un voyage "courageux de la part d'un homme qui a 84 ans et une santé fragile" et "un message important pour la paix entre religions". Elle regrette tout de même qu'à Ur, le pape n'ait pas pu avoir de juifs à ses côtés malgré une demande du Vatican, pour célébrer la paix entre ces trois religions abrahamiques.

Retrouvez l'intégralité du Parti pris diffusé ce lundi 8 mars sur Auvio.

SP

Catégorie : Belgique

Dans la même catégorie