L’amour de Dieu est inconditionnel!


Partager
L’amour de Dieu est inconditionnel!
CC Vatican News
Par La rédaction
Publié le - Modifié le
2 min

CC Vatican News

Il n'existe rien qui puisse "éteindre" l'amour de Dieu pour chacun, a assuré le pape François lors de l'audience pontificale de ce mercredi. Dieu nous aime comme nul autre sur terre tandis que l'amour humain est ambivalent, à la fois plein de promesses mais aussi "si faible et si intermittent". Les hommes restent ainsi des "mendiants d'amour", qui se retrouvent souvent déçus.

Dans son enseignement, le pape rappelle donc que l'amour de Dieu le Père va au-delà de celui des parents terrestres, marqué par les limites humaines. Dieu "nous aime comme nul autre sur terre ne l'a fait ou ne pourra le faire", a-t-il insisté. Et de poursuivre: personne ne peut douter être destinataire de cet amour passionné et inconditionnel de Dieu. Pour le pape François, la faim d'amour de chacun est donc une invitation à connaître Dieu.

Se savoir "fils bien aimé" de Dieu est donc l'expérience fondamentale de la foi chrétienne. Entrer dans ce mystère de la paternité de Dieu est ainsi nécessaire à la prière des fidèles. "Je veux prier Dieu mon Père, (…) si tu pries autrement, tu ne pries pas !", s'est exclamé le souverain pontife en sortant de son texte.

"Priez pour moi et pour mon ministère"

En conclusion de l'audience générale, l'évêque de Rome a rappelé la célébration prochaine, le 22 février, de la fête de la Chaire de saint Pierre Apôtre. Citant notamment saint Ambroise, "on attribue à l'Eglise de Rome une profonde signification spirituelle". Par ailleurs, on y reconnaît "un signe privilégié de l’amour de Dieu, Pasteur bon et éternel, qui veut rassembler toute son Eglise et la guider sur la voie du salut." Et de poursuivre avec saint Jérôme qui, dans l’une de ses lettres adressée à l’évêque de Rome, présente la "chaire de Pierre comme un havre sûr de vérité et de paix". Jérôme écrit ce qui suit: "J’ai décidé de consulter la Chaire de Pierre, où l’on trouve la foi que la parole d’un Apôtre a exaltée ; je viens à présent demander une nourriture pour mon âme, là où je reçus autrefois le vêtement du Christ. Je ne crois en aucun autre primat que celui du Christ ; c’est pourquoi je me mets en communion avec ta béatitude, c’est-à-dire avec la chaire de Pierre. Je sais que l’Eglise est édifiée sur cette pierre" (Les lettres I, 15, 1-2).

Et le successeur du premier des Apôtres de conclure: "Priez pour moi et pour mon ministère – et aussi pour le pape Benoît ! – afin que je confirme toujours et partout les frères dans la foi".

NG avec cath.ch et Zenit

Catégorie : Eglise Belgique

Dans la même catégorie