Syrie : le retour de l’aide médicale


Partager
Syrie : le retour de l’aide médicale
Par Angélique Tasiaux
Journaliste de CathoBel
Publié le - Modifié le
2 min

Le cardinal Mario Zenari, nonce apostolique en Syrie, a relancé l’opération "Hôpitaux ouverts". Ce programme de santé vise à offrir une aide médicale gratuite à tous les Syriens.

"D’un point de vue économique et social, la situation reste difficile" en Syrie, estime le cardinal Zenari. Selon lui en effet, la pauvreté se répand tandis que les prix des biens de consommation augmentent. Cette situation critique a poussé le haut prélat à relancer l’opération "Hôpitaux ouverts", afin de fournir aux Syriens des prestations médicales totalement gratuites.

L'assistance du Bambino Gesù

Pour y parvenir, de nouveaux moyens doivent être accordés aux trois hôpitaux catholiques présents dans le pays. "La moitié des structures est en effet hors d’usage" et "les deux tiers des médecins ont quitté le pays", selon les estimations du prélat.

Avec ce programme, le cardinal Zenari ambitionne que les hôpitaux catholiques puissent pratiquer un maximum d'opérations, et passer d'un cinquième à l'entièreté de leurs capacités. Un objectif qu’il entend remplir grâce au soutien du pape François et de Mgr Giovanni Pietro Dal Toso, secrétaire délégué du Dicastère pour le service du développement humain intégral. En outre, des centres médicaux étrangers prêtent leur concours à un soutien effectif, notamment l’hôpital pontifical pour enfants du Bambino Gesù, à Rome. Ce dernier a déjà envoyé une équipe pédiatrique sur place, afin d'assurer la formation de médecins locaux.

A. T. avec cath.ch/imedia/ah/rz


Dans la même catégorie