FSSPX: Mgr Fellay fustige le synode et la béatification de Paul VI


Partager
FSSPX: Mgr Fellay fustige le synode et la béatification de Paul VI
Par Jean-Jacques Durré
Publié le - Modifié le
3 min

mgr fellay, superieur general de la fraternite saint pie XMalgré des tentatives de rapprochement, le fossé qui sépare l’Eglise de Rome et la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX) reste grand. Pour preuve : les déclarations du supérieur Mgr Fellay (photo) à propos du synode sur la famille et sur la béatification de Paul VI.

Le supérieur général de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X, en pèlerinage à Lourdes en début de semaine, s’est exprimé violemment contre le synode de la famille, dans un entretien publié par La Porte latine, le portail du district de France de la FFSPX. Il estime aussi que la béatification du pape Paul VI « n’est pas sérieuse ».

Mgr Fellay s’est montré particulièrement virulent, accusant le synode extraordinaire sur la famille « d’ouvrir les portes de l’enfer », estimant qu’il n’y a rien à attendre de cet événement pourtant historique et, en un sens, révolutionnaire. « Il est évident que l’on veut arriver à banaliser la situation de personnes qui vivent dans l’adultère, vraiment dans une situation de péché. C’est très grave ». Mgr Fellay a jugé très grave aussi le fait « qu’on ait osé, pendant deux semaines laisser libre cours à l’opinion là où il n’y a pas de place pour l’opinion ». Et de préciser : « Ces prélats qui ont reçu le pouvoir des clés, c’est-à-dire d’ouvrir les portes du Ciel, ils sont en train de les fermer et d’ouvrir les portes de l’enfer. C’est à hurler! ».

Haro contre la béatification de Paul VI

Le supérieur de la FSSPX n’est pas plus tendre concernant la béatification du pape Paul VI, le 19 novembre. Il estime que ce n’est pas sérieux. Selon lui, elle amène à la conclusion « que tout le monde peut devenir saint, surtout si on est pro-Vatican II. Tout ce qui touche à Vatican II maintenant est saint, béatifié, canonisé. Il y a là une banalisation de la sainteté ». Il juge « qu’on ridiculise la religion ». : « un saint doit éclater par ses vertus héroïques, ce doit être un exemple à suivre ».

Le 20 octobre, Mgr Guido Pozzo, secrétaire de la Commission pontificale Ecclesia Dei, chargée des rapports avec les traditionalistes, avait indiqué à l’hebdomadaire Famille chrétienne ne pas vouloir imposer une « capitulation » à la FSSPX.

Mgr Pozzo avait noté que « les relations et les échanges (avec la FFSPX) se poursuivent depuis l’élection du pape François. Ils aident à clarifier les positions respectives sur les sujets controversés, pour éviter les incompréhensions et les malentendus, en maintenant vif l’espoir que les ­difficultés empêchant encore d’atteindre la pleine réconciliation et la pleine communion avec le Siège apostolique puissent être dépassées. »

Toutefois, les propos virulents et durs de Mgr Fellay ne sont pas de nature à faciliter pas la réconciliation avec le Vatican, ni même un rapprochement. Une intransigeance qui laisse pantois.

J.J.D.


Dans la même catégorie