L’extension de la loi sur l’euthanasie ne répond pas à une demande du monde médical


Partager
L’extension de la loi sur l’euthanasie ne répond pas à une demande du monde médical
Par Manu Van Lier
Journaliste de CathoBel
Publié le - Modifié le
2 min

enfant_hopitalDe nombreux médecins en pédiatrie se sont fait entendre ces derniers jours pour exprimer leurs craintes face à l'extension aux mineurs de la loi sur l'euthanasie. Ils estiment que cette loi est précipitée et qu'elle ne correspond pas à une demande du monde médical, ni même de la population.

Stéphan Clément de Cléty est pédiatre aux soins intensifs et chef du département de médecine aiguë des cliniques St Luc, à Bruxelles. Il ne se dit pas opposé au fait qu'on définisse un cadre légal mais souligne qu'il ne faut pas envisager l'euthanasie comme une alternative aux soins palliatifs. Il regrette par ailleurs que les spécialistes de la médecine de l'enfance n'aient pas été consultés et n'aient pas pu prendre part au débat préalable à l'extension de cette loi.

Dans une opinion publiée dans deux médias du pays 39 pédiatres s'étaient unis pour dénoncer le projet de loi. Leur message débutait par ces phrases:"Est-il souhaitable d'étendre la loi sur l'euthanasie aux mineurs d'âge si un grand nombre de soignants expérimentés, qui, jour après jour, prennent soin d'enfants gravement malades et sont capables de soulager leur douleur, n'y voient aucune plus-value ? Cette lettre est un appel lancé par des pédiatres jouissant d'une pratique quotidienne, et non un pur exercice de réflexion en chambre !"

Ecoutez ci-dessous l'entretien que le professeur Stéphan Clément de Cléty nous a accordés quelques heures avant le vote à la chambre.

MVL

Catégorie : L'actu

Dans la même catégorie