Un médecin au chevet des Roms


Partager
Un médecin au chevet des Roms
Par Angélique Tasiaux
Journaliste de CathoBel
Publié le - Modifié le
1 min

 

le médecin et ses protégés (c) la CroixA la suite du démantèlement d'un camp de Roms, le docteur Christophe Lamarre, un médecin de Roubaix, a décidé de mettre à la disposition d'une dizaine de familles sans-abri son ancien cabinet médical. Une initiative privée pour soutenir les plus démunis.

Inoccupée depuis quatre ans, cette maison médicale de 400 m2 abrite désormais des familles, au cœur même de Roubaix. Les trois premières familles hébergées ont très vite été rejointes par d'autres. Car le médecin a refusé d'établir une sélection. "Il a été difficile de faire le tri, comment choisir qui reste et qui part? Finalement les chefs de clan ont tranché et ont décidé que les familles les plus fragiles et ceux qui ne causaient pas de problèmes devaient rester."

Temporaire dans l'esprit du médecin, cette situation se prolonge pourtant, avec tous les risques que cela comporte. Aussi, le docteur Christophe Lamarre a-t-il décidé de saisir un juge des référés pour "occupation illégale d'un bâtiment privé." Une façon de mettre les autorités locales face à leurs responsabilités et de se protéger, aussi, en cas de sinistre. Le docteur promet toutefois de ne pas exiger d'expulsion tant qu'une solution d'hébergement durable n'est pas mise en place.

 

A. T. (avec la Croix)

 


Dans la même catégorie