Coralie et Virginie, chanteront en direct depuis Lourdes


Partager
Coralie et Virginie, chanteront en direct depuis Lourdes
Par Manu Van Lier
Journaliste de CathoBel
Publié le - Modifié le
2 min

Ce 10 novembre, Coralie Thomas et Virginie Dubois, deux jeunes femmes originaires de la région de Beauraing chanteront en direct et en eurovision lors de la messe retransmise depuis Lourdes. Depuis quatre ans, elles font partie du quatuor qui enregistre les chants qui, tout au long de la saison, accompagnent les pèlerins lors des célébrations, des processions...

Lourdes_Coralie&VirginieCoralie Thomas (à droite sur la photo), 25 ans et Virginie Dubois, 28 ans débordent d'énergie. Rayonnantes, elles jonglent entre une vie professionnelle bien remplie - la première est logopède tandis que Virginie, médecin, se spécialise pour devenir anesthésiste - et la vie de famille, les amis... Sans oublier la musique, une passion de toujours. Ces deux petites cousines sont tombées dans le grand bain musical alors qu'elles étaient encore enfant. Virginie a ainsi repris le flambeau familial, elle a succédé à son grand-père comme organiste à Winenne. Coralie tient elle les orgues à Dion. Elles chantent aussi lors des offices. De-là à imaginer qu'elles chanteraient, un jour, à Lourdes aux côtés de Frédéric Dupuy, un des deux chantres du lieu ou encore de Jean-Pierre Lécot, organiste chevronné...

Entre grouillement et recueillement!

Coralie et Viriginie aiment la cité mariale. Lors de leurs passages, elles ont très vite pris l'habitude de se joindre à la chorale ouverte à chacun. ''Nous voulions pouvoir chanter dans plusieurs langues avec un choeur professionnel et bien sûr tout en étant accompagnées par l'organiste Jean-Paul Lecot.'' A chaque fois, elles sont séduites par la qualité des célébrations, par le recueillement des pèlerins. Lourdes grouille de monde. Cette joyeuse effervescence s'arrête lorsque la messe commence, lorsque les processions démarrent. Coralie et Virginie sont toujours impressionnées par ce silence. Impressionnées et émues. A chaque prestation, la petite boule à l'estomac est bien présente: chanter devant 10.000 personnes ne s'improvise pas!
Lourdes, c'est aussi une belle amitié née entre nos Beaurinoises et Frédéric Dupuy, un des deux chantres de Lourdes. ''Cela s'est passé autour d'un verre de Jurançon'' lance Viriginie. La première fois que Frédéric Dupuy vient en Belgique, il assiste à la messe paroissiale. Les deux jeunes femmes en sont les chantres-organistes. Elles jouent donc de l'orgue et chantent. Le chantre est séduit par leur talent. Lors de cette messe, il n'hésite pas à les rejoindre pour une improvisation. Une audition imprévue dont elles se sortent brillamment. Une belle complicité vocale est née, doublée d'une solide amitié.

Reconnues à Lourdes
Musicalement, leur vie va changer. Dorénavant Coralie, alto et Virginie soprane font partie d'un cercle privilégié, celui du quatuor de Lourdes.

Lire la suite de ce portrait signé Christine Bolinne sur le site du diocèse de Namur à partir de ce lien


Dans la même catégorie