“Belgique, réveille-toi, la pauvreté gagne du terrain !”


Partager
“Belgique, réveille-toi, la pauvreté gagne du terrain !”
Par Jean-Jacques Durré
Publié le - Modifié le
2 min

OMDLe 25 septembre prochain, les Nations unies vont tirer le bilan des Objectifs du millénaire pour le développement. Un bilan plutôt déplorable, estiment les quelque 100 organisations Nord-Sud venues ce matin au Parlement, porteurs de ce message: "Belgique, réveille-toi, la pauvreté gagne du terrain!".

Ce vendredi 20 septembre, une centaine d’organisations Nord-Sud, représentée par le CNCD-11.11.11 et la Coalition 2015 "De Tijd Loopt" se sont retrouvés dans la cour d'entrée du Parlement fédéral avec l'alarme retentissante d'un immense réveil. But de l'opération: délivrer un message au Premier ministre Elio Di Rupo, à la veille de la Conférence des Nations unies sur les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD).

"La Belgique s’était engagée dans la lutte contre la pauvreté par l’adoption des OMD en 2000", a rappelé Arnaud Zacharie, secrétaire général du CNCD-11.11.11.. "Or, la baisse continue de l’aide publique au développement est inquiétante. On est déjà à l’os et les prévisions pour les années à venir ne sont guère encourageantes: 75 millions d’euros en moins en 2013 et 125 millions pour 2014. Il est urgent que le gouvernement stabilise le financement de la coopération!"

La pauvreté progresse

Pour rappel, en 2000, les dirigeants du monde adoptaient la Déclaration du millénaire avec huit objectifs, dont le premier visait à réduire de moitié l’extrême pauvreté. Treize ans plus tard, près de 1,2 milliard de personnes survivent avec moins de 1,25 dollars par jour, 57 millions d’enfants ne sont toujours pas scolarisés et plus de 770 millions de femmes risquent de mourir durant leur grossesse ou leur accouchement.

"Il est temps que la Belgique et la communauté internationale engagent une véritable transition vers un modèle de développement fondé sur le respect des droits humains, la lutte contre les inégalités et le respect des limites de notre planète", a déclaré Arnaud Zacharie.

Une lueur d'espoir ?

Il y a toutefois une lueur d'espoir, puisque la Conférence des Nations Unies du 25 septembre à New York devrait tirer le bilan des OMD et entamer les discussions pour s’engager dans un cadre plus contraignant et ambitieux pour l’agenda post 2015, en plaçant notamment l’universalisation des droits humains et le respect des limites planétaires au cœur de la négociation.

P. A.


Dans la même catégorie