Une journée rayonnante de la Fête-Dieu


Partager
Une journée rayonnante de la Fête-Dieu
Par Angélique Tasiaux
Journaliste de CathoBel
Publié le - Modifié le
2 min

Le dimanche 2 juin a eu lieu la Fête-Dieu. Pour répondre à l’invitation du pape émérite Benoît XVI, le Sanctuaire de la Vierge des Pauvres a commémoré l’institution de cette journée. Une messe internationale, une procession et une heure d’Adoration en communion avec l’Eglise universelle ont rassemblé de nombreux pèlerins, en présence de Mgr Versaldi (Vatican), Mgr Berloco (nonce apostolique en Belgique) et Mgr Aloys Jousten.

De nombreux pèlerins ont rejoint le Triduum de l’OFTAL (Italie) pour la messe internationale présidée par le cardinal Versaldi, préfet des Affaires économiques du Vatican (en photo). Dans son homélie, ce dernier a fait écho au message de Banneux et aux liens étroits qui lient une mère, Marie, à son fils, Jésus :

L'Eucharistie que nous célébrons aujourd'hui avec une particulière solennité, n'est autre que la présence durable dans le temps et l'espace de l'acte d'amour suprême de Jésus qui donne sa vie pour le salut du monde. (…) La nouvelle évangélisation passe à travers une vie fondée sur l'Eucharistie qui forme le peuple des sauvés, c'est-à-dire l'Eglise témoin de l'amour de Dieu. Célébrer l'Eucharistie signifie rappeler que c'est Dieu qui nous appelle et Lui est présent dans sa Parole. En recevant le Corps et le Sang du Seigneur, nous sommes transformés en Celui que nous recevons. Il y a un lien très étroit entre Marie et l'Eucharistie : son OUI à Dieu permet au fils de se revêtir de notre chair; ce corps et ce sang se sont formés dans son sein virginal. Les apparitions de la Vierge confirment le rôle maternel de Marie ici à Banneux. Elle est venue pour soulager les souffrances. En rentrant à la maison, portons avec nous ce message de consolation laissé ici par la Vierge des Pauvres."

A 14h, une procession solennelle du Saint-Sacrement a sillonné les allées du domaine bercées par les rayons du soleil. A la demande du pape émérite Benoît XVI, une heure d’Adoration a rassemblé, dès 18h, quelque 200 personnes à la chapelle du Message. Dans ce temps de louange, de silence et de recueillement intense, le Christ a rejoint chaque pèlerin au plus profond de son cœur.

JMD/at


Dans la même catégorie