Référence chrétienne ? Les Patros disent oui à 78%


Partager
Référence chrétienne ? Les Patros disent oui à 78%
Par Jean-Jacques Durré
Publié le - Modifié le
3 min

Cinq cents animateurs du Patro se sont réunis les 10-11-12 mai à Massembre pour définir les orientations que prendra leur mouvement dans les années à venir. Parmi les grands thèmes abordés, la référence à l’esprit de Jésus Christ… Les animateurs ont réfléchi, débattu et décidé.

"Patro moderne en un week-end! Congrès 2013", le slogan de l'évènement en dit long. Depuis mars 2011, les Patros de la Belgique francophone planchent sur la réactualisation de leur "Objectif".

Vous avez dit "Objectif" ?

Dans le souci d’accompagner ses membres, le Patro s’est défini un projet pédagogique. On y retrouve l’objectif poursuivi par le mouvement, les axes pédagogiques comme ligne de conduite pour atteindre cet objectif et la méthode pédagogique employée (tranches d’âge, rites…). Sur le site web de la Fédération Nationale des Patros, l'objectif actuel indiqué est : "En référence à l’esprit de Jésus-Christ, le Patro a une perspective d’éducation globale des jeunes là où ils sont, avec priorité aux milieux défavorisés, à partir des réalités socio-politiques et socio-culturelles qu’ils vivent, pour qu’ils prennent en mains solidairement leur destinée". Sur la référence chrétienne précisé dans le projet pédagogique : "Chacune des rencontres de Jésus durant sa vie a été porteuse de sens. S’y référer aujourd’hui, c’est avancer en privilégiant, entre autres, le respect, le partage, la solidarité, l’ouverture à tous, le souci d’aimer".

Comme pour de nombreux mouvements de jeunesse, la mode est aux changements et aux refontes des traditions. Le Patro n'y échappe pas.

"Sur le terrain les choses évoluent. Les préoccupations d’hier ne sont peut-être plus celles d’aujourd’hui. Toutes ces adaptations, ces petits et grands changements doivent trouver sens dans ce qui nous unit", explique le président fédéral des Patros en Belgique francophone, Aurel Mariage.

Le week-end du 10-12 mai, un vent de modernité a soufflé sur le mouvement...

Cinq cents animateurs wallons et bruxellois ont décidé des grandes orientations du Patro du futur. Ils y réfléchissaient depuis octobre 2012. Si les résultats doivent encore être analysés, pour donner lieu à un texte voté le 23 novembre prochain, des conclusions fuitent déjà. Notamment sur la question de la référence à Jésus Christ…

"A la question : 'Le Patro doit-il se référer à l’esprit de Jésus-Christ ?', 78% des groupes ont répondu oui", révèle Imane Bensalah, permanente pédagogique de la Fédération nationale. Autres conclusions, les animateurs ont choisi de voter pour "une ouverture à tous, avec une attention à un public fragilisé", "un mouvement pour et par les jeunes", "l’apprentissage de la vie", "la transmission de savoirs et de valeurs".

"Attention, tout cela représente une étape importante sur le fond. Mais le processus de modernisation est toujours en cours et ne sera statufié qu'en novembre prochain", souligne Imane Bensalah.

"Oh hAPpy day"

Le 23 novembre, "Oh hAPpy day" sera donc l’étape suivante, l’apothéose du projet de modernisation. Chaque patronné, chaque équipier régional ou chaque membre de commission fédérale votera pour le nouvel Objectif du Patro. Deux tiers des groupes devront être présents pour que ce vote soit validé.

Pour rappel, le Patro est un mouvement de jeunesse pour les jeunes et par les jeunes, accueillant 20 000 jeunes dès l’âge de 4 ans. La pédagogie du Patro se spécifie par son aspect familial qui permet au patronnés, reconnaissable à leur foulard jaune et vert porté autour du cou, de vivre des moments toutes tranches d’âge confondues. Leur finalité est de faire de leurs membres (les CRACS…) des citoyens responsables, actifs critiques et solidaires et cela, à travers des notions comme la vie en groupe, la prise de responsabilités, le respect de leur identité personnelle, en les amenant à développer leur créativité…

Anne LECONTE

Catégorie : L'actu

Dans la même catégorie