Briser l’isolement des autistes via l’Amour


Partager
Briser l’isolement des autistes via l’Amour
Par Pierre Granier
Journaliste de CathoBel
Publié le - Modifié le
2 min

Dans un message à l’occasion de la 6ème journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, Mgr Zimowski, président du Conseil pontifical pour les services de santé demande que les personnels de santé apportent "un vrai témoignage d’amour et de proximité aux malades".

"Ne pas perdre de vue la personne dans son intégralité", "ne pas la considérer comme un simple numéro", en somme maintenir "le sel" de l’amour pour que toutes les procédures de soin soient vraiment efficaces : voilà ce que propose Mgr Zinowski à l'adresse des catholiques qu'il invite à exprimer une "solidarité authentique envers les autistes".
"Dans la pratique, il s'agit d'accueillir les enfants autistes dans les différents secteurs des activités sociales, éducatives, catéchétiques, liturgiques d'une façon qui corresponde à leurs capacités relationnelles et y soit proportionnelle."
Le président du Conseil pontifical des services de santé appelle chacun à dépasser les stéréotypes qui frappent les autistes et qui souvent sont synonymes de "sentence d’éloignement définitif de la société". Il rappelle que "l’Eglise a toujours, depuis sa naissance, manifesté son attention à cet aspect de la médecine, en apportant des témoignages concrets au niveau universel. Un témoignage, surtout, est l'Amour au-delà du stigmate, ce stigmate social qui isole le malade, le faisant se sentir un corps étranger".
"La dimension affective" est soulignée. Il ne faut pas la perdre de vue surtout dans "le monde actuel de la santé, un monde parfait dans sa technicité". "Se mettre à l'écoute" doit s'accompagner ainsi "d'une solidarité fraternelle authentique".

Radio Vatican

Catégorie : L'actu

Dans la même catégorie