Portugal : le Prix des Droits humains 2012 à Caritas


Partager
Portugal : le Prix des Droits humains 2012 à Caritas
Par Angélique Tasiaux
Journaliste de CathoBel
Publié le - Modifié le
2 min

Caritas Portugal a reçu du Parlement national le Prix des Droits humains 2012. L’œuvre d’entraide a été récompensée en tant que "institution incessamment active et reconnue en matière de défense de la dignité humaine", selon les termes du président de la Commission des Affaires constitutionnelles, des droits, libertés et garanties, Fernando Negrao.

Le prix a été remis le 10 décembre au président de Caritas Portugal, Eugenio Fonseca, dans l’hémicycle du Parlement. "La Caritas accueille favorablement ce prix - a-t-il déclaré – en tant que signe de reconnaissance pour le travail d’animation réalisé par les différents organismes ecclésiaux agissant en faveur des droits humains, en particulier en matière de sauvegarde des droits sociaux".

Dénonciation de la pauvreté et de l’exclusion sociale

Pour sa part, Fernando Negrao a fait l’éloge du rôle de la Caritas en ce qui concerne "la dénonciation ouverte de la pauvreté et de l’exclusion sociale" ainsi qu’en matière de "lutte contre le sceau des pauvretés émergentes, invisibles pour beaucoup, mettant toujours les personnes au centre de l’ensemble de ses actions et n’allant pas à la recherche d’une reconnaissance immédiate facile ou des media".

Dans son intervention, Eugenio Fonseca a lancé un appel en faveur du dépassement de la dichotomie entre "la charité et la justice, les droits et l’assistance, l’action dans les temps et le développement économique et social". Selon le responsable de Caritas Portugal, ces oppositions "très répandues" ont eu comme effet de "nuire à l’action sociale intégrale". Fonseca a conclu en demandant au Parlement de créer des lois qui "aillent au-delà des inégalités scandaleuses et affrontent d’autres injustices sociales".

apic/at


Dans la même catégorie