France : Usurpation de l’identité de soeur Marie Simon-Pierre


Partager
France : Usurpation de l’identité de soeur Marie Simon-Pierre
Par Angélique Tasiaux
Journaliste de CathoBel
Publié le - Modifié le
1 min

Depuis la béatification de Jean-Paul II, des personnes cherchent à abuser de la notoriété de soeur Marie Simon-Pierre, prévient la Conférence des évêques de France (CEF), qui transmet un communiqué rédigé par la congrégation des Petites Sœurs des Maternités Catholiques, le 1er juin dernier.

"Des appels aux dons, au nom de Sœur Marie Simon-Pierre, circulent actuellement sur Internet, notamment.
La congrégation des Petites Sœurs des Maternités Catholiques, à laquelle elle appartient, tient à faire les deux précisions suivantes :
Sœur Marie Simon-Pierre n'a pas de profil sur Internet.
Elle ne fait la promotion d'aucune œuvre, qu'elle soit caritative, sociale, humanitaire, etc.
En conséquence, toute sollicitation faite en son nom-propre est sans objet et dépourvue de fondement. Une telle sollicitation s'apparente à une usurpation d'identité et pourrait être constitutive d'une tentative d'escroquerie."

cef/at


Dans la même catégorie