Journée internationale contre la drogue: Le pape dénonce le “fantasme” de la libéralisation des drogues


Partager
Journée internationale contre la drogue: Le pape dénonce le “fantasme” de la libéralisation des drogues
Par Cath.ch
Publié le
3 min

"On ne réduira pas la toxicodépendance en libéralisant l’usage des drogues", a affirmé le pape François lors de l’audience générale du 26 juin 2024. À l’occasion de la Journée internationale contre l’abus et le trafic de drogue célébrée par les Nations unies aujourd’hui, il a consacré sa catéchèse à cette "situation tragique", décrivant les trafiquants comme des "assassins".

De façon inhabituelle, le pape François a tenu à consacrer cette audience au phénomène social de la drogue, interrompant même son cycle de méditation consacré à l’Esprit saint. "La drogue foule au pied la dignité humaine", a-t-il affirmé, s’appuyant sur les enseignements de ses prédécesseurs Jean-Paul II et Benoît XVI pour décrire l’histoire tragique des personnes souffrant de toxicodépendance et s’en prendre aux trafiquants de drogue.

"Ce sont des assassins", s’est exclamé spontanément le pape, dénonçant la logique du pouvoir et de l’argent qui guide ces "trafiquants de morts". Il a souligné les effets dévastateurs de la drogue dans la société, mais aussi sur l’environnement, affirmant qu’ils étaient aujourd’hui visibles "dans le bassin de l’Amazonie".

"On ne réduira pas la toxicodépendance en libéralisant l’usage des drogues – c’est un fantasme! – comme cela a été proposé, ou déjà mis en œuvre, dans certains pays", a affirmé le pontife. Exhortant à un "acte de courage de la part de la société tout entière", il a décrit comme "un devoir moral" l’arrêt de la production et du trafic des drogues. Selon une étude de l'ONU, en 2021 le monde comptait 296 millions de consommateur de drogue (dont 219 millions consomment du cannabis), soit une augmentation de 23% en 10 ans.

Le pape a aussi mis en avant le travail des nombreuses communautés catholiques de réhabilitation des personnes toxicodépendantes, ainsi que les nombreux efforts portés par les conférences épiscopales pour promouvoir des politiques «justes» en matière de traitement des victimes de la drogue et de lutte contre le trafic. Il a donné en exemple un réseau latino-américain (le PLAPA) qui lutte pour une prise en considération de toutes les addictions, notamment pornographiques et numériques, ainsi que l’action des évêques d’Afrique australe en matière de protection des jeunes.

Cath.ch /iMedia

Journée mondiale contre la drogue

La Journée internationale contre l'abus et le trafic de drogues, ou Journée mondiale contre la drogue, est célébrée chaque année le 26 juin pour renforcer l'action et la coopération en vue de parvenir à un monde sans toxicomanie. Cette année, la campagne de la Journée reconnaît que des politiques efficaces en matière de lutte contre la drogue doivent être ancrées dans la science, la recherche, le plein respect des droits de l’homme, la compassion et une compréhension approfondie des implications sociales, économiques et sanitaires de la consommation de drogues.

Catégorie : Vatican

Dans la même catégorie