Occupation politique à l’église du Béguinage


Partager
Occupation politique à l’église du Béguinage
Par Sarah Poucet
Publié le - Modifié le
2 min

Cette occupation par des personnes sans-papiers vise à attirer l'attention des autorités bruxelloises et fédérales et demander la régularisation de leurs statuts.

Depuis ce dimanche 31 janvier, l'église du Béguinage située place Sainte-Catherine à Bruxelles, est occupée par plusieurs collectifs de personnes sans-papiers. Ils réclament une régularisation de leur situation et le droit de travailler notamment dans les secteurs qui manquent actuellement de main d’œuvre. Sur leur page facebook "Occupation politique 2021", les occupants se définissent comme les oubliés du confinement, les autorités n'ayant rien fait pour leur offrir un statut pendant cette période. Ils dénoncent également une politique sévère et inhumaine envers les sans-papiers. Ils précisent enfin que cette action est entièrement pacifique. En effet, le prêtre Daniël a donné son accord* pour l'occupation de l'église moyennant le respect des mesures sanitaires. Les collectifs recherchent également matelas, couvertures, produits de nettoyage et repas chauds pour subvenir à leurs besoins pendant cette occupation. Le soutien d'autres citoyens et de bénévoles et également le bienvenu.

Le choix d'occuper cette église n'est pas anodin puisque l'église du Béguinage a déjà subi plusieurs occupations par le passé dont une grève de la faim entamée par 200 sans-papiers en 2009. Depuis quelques mois, cette église du centre de Bruxelles s'est inscrite dans le projet House of compassion, pour une église dédiée aux droits humains.

SP / AFdB

 

Mise à jour le 2 février à 16h

*indépendamment du vicariat de Bruxelles puisque les autorités ecclésiales n'ont pas été consultées dans ce dossier


Dans la même catégorie