France : une candidate porteuse de trisomie 21 aux prochaines municipales


Partager
France : une candidate porteuse de trisomie 21 aux prochaines municipales
Par Sophie Delhalle
Publié le - Modifié le
3 min

capture écran reportage Le Parisien 2014

Aux prochaines municipales, une candidate porteuse de trisomie 21 sera en position éligible à Arras, sur la liste du maire centriste. Eléonore Laloux, 34 ans, est déjà une habituée des caméras et plateaux de télé, elle qui lutte depuis longtemps pour l'inclusion des personnes handicapées dans la société.

Éléonore Laloux, porte-parole du collectif Les amis d’Éléonore, qui lutte pour l’inclusion des personnes handicapées, a accepté la proposition qui lui a été faite d’intégrer la liste du maire sortant d’Arras, Frédéric Leturque.

Une première en France

« Il y a 2 ans, j’avais eu une discussion avec Éléonore en lui disant” au regard de tout ce que tu fais pour la ville, as-tu déjà pensé à être candidate avec moi pour les élections municipales ?”, raconte le maire d'Arras à nos confrères de La Croix.

Cela pourrait donc être une première en France, de voir figurer ainsi sur une liste pour les élections municipales, en position éligible, le nom d’une personne porteuse de Trisomie 21. À 34 ans, Éléonore Laloux est une jeune femme déterminée qui a déjà franchi les portes des ministères et de l’Élysée pour faire entendre la parole des jeunes porteurs de Trisomie.

Depuis plusieurs années déjà, Eléonore Laloux milite pour une reconnaissance et une meilleure inclusion des personnes porteuses de Trisomie 21 au sein de la société. Elle travaille, vit seule dans un appartement dont elle paie le loyer. Eléonore a même écrit un livre au titre évocateur "Triso et alors!" (Max Milo éditions, 2014)

Une battante

À sa naissance, au milieu des années 1980, les médecins annoncent à ses parents que leur fille est porteuse de trisomie et souffre d'une malformation cardiaque; à les entendre, son pronostic de vie ne dépasserait pas les deux ou trois semaines. Après avoir subi plusieurs interventions, Eléonore se porte bien et réalise tout son parcours scolaire en milieu ordinaire, de la maternelle au lycée, avec l'aide de ses parents. Elle sera même autorisée par la directrice du lycée à suivre des cours en BEP secrétariat, accompagnée par une auxiliaire de vie scolaire (AVS).

En mars 2010, le Collectif les Amis d'Éléonore est lancé au cours d'une conférence de presse à Arras. Mille cinq cents personnes et une trentaine d'associations rejoignent rapidement le Collectif et Eléonore interviendra dans toutes les conférences de presse organisées. Ils sont aujourd'hui 3000 à soutenir l'action du collectif qui entend intervenir auprès des pouvoirs publics pour que soient respectés les droits et la dignité des personnes atteintes de trisomie 21.

La sortie de son livre autobiographique, quatre ans plus tard, la portera à nouveau sur le devant de la scène médiatique. Tout prochainement, Éléonore Laloux sera aussi à l'affiche - avec cinq autres jeunes - du long métrage de Laurent Boileau, J'irai décrocher la lune, dont la sortie nationale en France est prévue le 18 mars 2020. Dans la bande-annonce, fidèle à elle-même, Eléonore déclare : "On a le droit d'avoir une vie comme les autres. Dans la vie, il faut se battre, on n'a qu'une vie, il faut en profiter un max."

S.D.


Dans la même catégorie