Haïti – Attaques criminelles contre les Instituts religieux


Partager
Haïti – Attaques criminelles contre les Instituts religieux
Par Manu Van Lier
Journaliste de CathoBel
Publié le - Modifié le
2 min

rue de Port au PrinceLes religieuses de la Congrégation des Ministres des Infirmes de Saint Camille ont récemment subi un vol à main armée dans leur maison de formation de Port-au-Prince. Au cœur de la nuit, les religieuses ont été assaillies et dérobées du peu de chose qu’elles possédaient et de la voiture qui servait à leurs déplacements en ville par l’un des nombreux groupes de bandits qui peuplent les rues de la capitale et ont pris pour cible, ces derniers temps, les Instituts religieux.

Dans une note relative aux violences subies par les religieux et religieuses, parvenue à l’Agence Fides, S.Em. le Cardinal Chibly Langlois, Evêque de Les Cayes, a fait part de sa pleine solidarité contre ses actes de vandalisme. Dans son intervention devant la Conférence épiscopale haïtienne , le Cardinal a rappelé que, « de novembre 2014 à ce jour, dans l’ensemble du pays, une vingtaine de maisons de consacrées ont fait l’objet d’attaques. Les religieuses ont été frappées, brutalisées. Sans être dérangés, les pillards emportent tout ce qu’ils peuvent : argent, documents d’identité, documents importants et objets de valeur. En cette année 2015, l’Eglise ne s’attendait pas à ce que les religieux et religieuses en Haïti soient traités de cette manière. La CEH déplore cet état de fait qui ressemble à une apothéose du mal et elle exprime ici sa vive préoccupation. Elle condamne avec la plus grande rigueur cette vague d’insécurité qui s’abat sur les personnes consacrées à Dieu ».Le Cardinal a relevé avec préoccupation que l’insécurité grandit dans tout le pays. Jour après jour, des jeunes, des agents de police, entre autres, sont attaqués et tués froidement dans les rues. La CEH réaffirme par suite son soutien inconditionnel aux consacrés se trouvant dans le pays et sa grande proximité vis-à-vis de leurs souffrances. En outre, « elle remercie les autorités civiles et de police de leur soutien et de leur accompagnement, mais elle souhaite qu’elles s’engagent toujours davantage dans leur mission de protection de la population. L’Eglise ne cessera jamais de manifester sa solidarité face aux maux qui attaquent la société haïtienne ».

Fides - photo: Dans une rue de Port-au-Prince, louange à Jésus sur un bus (c) mcbf.be

Catégorie : International

Dans la même catégorie