Blanchiment et terrorisme : la lutte du Vatican


Partager
Blanchiment et terrorisme : la lutte du Vatican
Par La rédaction
Publié le - Modifié le
1 min

Vatican

L’AIF, l’Autorité d’information financière du Saint-Siège et de l’Etat de la Cité du Vatican s’est récemment entendue avec ses homologues d’Australie et de Chypre. Toutes trois ont signé des accords de collaboration pour favoriser la lutte contre le blanchiment d’argent et contre le financement du terrorisme. C’est ce qu’a indiqué le Bureau de presse du Saint-Siège. La coopération et l’échange des informations entre ces Etats devraient ainsi être facilités. Ces nouvelles collaborations "renforcent l’insertion de l’AIF dans le cadre international et représentent un fort engagement du Saint-Siège et de l’Etat de la Cité du Vatican", a souligné René Brulhart, le directeur de l’AIF.

Cet organisme du Vatican a déjà signé des accords d’entente avec plusieurs pays, notamment avec les Etats-Unis, la Belgique, l’Italie, l’Espagne, la Slovénie, les Pays-Bas et l’Allemagne. L’Australie et Chypre entrent ainsi dans l’alliance contre le blanchiment et le terrorisme. D’autres accords devraient être conclus dans les semaines à venir.

ST (apic/imédia)


Dans la même catégorie