Quarante Hennuyers auront la joie d’entrer dans l’Eglise


Partager
Quarante Hennuyers auront la joie d’entrer dans l’Eglise
Par Jean-Jacques Durré
Publié le - Modifié le
3 min

L’évêque de Tournai, Mgr Haprigny, a rencontré les catéchumènes qui seront baptisés à Pâques. Ils ont dit et redit leur grande joie de devenir catholiques.

AppelDecisif_Tournai2012

Photo : une cérémonie d'appel décisif à Tournai (en 2012)

C’est devenu une tradition dans le diocèse de Tournai: quelques semaines avant d’être reçus dans la grande famille de l’Eglise, les catéchumènes de l’année rencontrent leur évêque, Mgr Harpigny. "Vous avez chacun écrit une lettre à notre évêque, lui demandant le baptême, et Monseigneur vous répond en vous accueillant aujourd’hui", a rappelé Mme Christine Merckaert, responsable du Service diocésain du catéchuménat.

On entend parfois que l’Eglise ne rallie plus grand monde, mais ce dimanche, ils étaient environ une quarantaine à avoir rallié Tournai! Un beau nombre pour ce diocèse qui couvre une région relativement déchristianisée, le Hainaut.

Pour la plupart des futurs baptisés, c’était leur première visite dans le bâtiment de l’évêché. C’était également la première fois que les catéchumènes de l’ensemble du diocèse avaient l’occasion de se rencontrer entre eux.

Le catéchuménat: entrer dans l’Eglise par étapes

Avant d'entrer dans l’Eglise catholique, il importe de savoir ce que l’on y croit. Cela se fait avant la première communion (pour les enfants) ou avant le baptême (pour les adultes), par une formation appelée le "catéchisme", du grec katékhein, qui signifie "enseigner" ou "informer". D’où l’appellation de catéchumènes pour ceux qui cheminent dans cette découverte.

Quelles seront pour eux les prochaines étapes? D’abord, la cérémonie dite de "l’appel décisif" du 3e dimanche de Carême, lors de laquelle les catéchumènes confirmeront une dernière fois leur volonté de devenir catholiques. Cette cérémonie très simple était déjà pratiquée par les premiers chrétiens à la même date, connue alors sous le nom de "dimanche des scrutins". Ensuite, le 19 avril, lors de la Vigile pascale; alors que la liturgie célébrera le Christ passant de la mort à la vie, les quarante candidats passeront de catéchumènes à disciples de Jésus. Leur baptême aura lieu avec l’eau bénite ce soir-là.

Mhr Harpigny leur a redit son admiration: "Je vous félicite d’avoir dit oui au Seigneur, je vous félicite pour votre engagement, votre persévérance. Je sais que le Seigneur fera sa demeure en vous."

Gilles Tebaldi fait partie des futurs baptisés. Il a été éduqué pas sa maman qui est décédée à la suite de problèmes de santé. « Les circonstances de sa maladie m’ont fait beaucoup réfléchir » a confié Gilles. C’est aussi sa future épouse qui l’a encouragé dans sa réflexion sur la religion catholique. « On se marie au mois de mai. Je souhaite recevoir le sacrement du mariage et suite à cela j’ai émis le souhait de me faire baptiser. J’ai une accompagnatrice chez qui je vais en moyenne une fois par semaine. On suit un programme, avec des Evangiles, des textes à lire etc. Ce qui m’a le plus frappé ce sont les récits de Jésus en général. Sa façon d’aller vers les gens, d’aider les gens. C’est quelque chose dont il faudrait tous s’inspirer. »

M. B.

 


Dans la même catégorie