Les technologies de communication peuvent devenir des outils de miséricorde


Partager
Les technologies de communication peuvent devenir des outils de miséricorde
Par Pierre Granier
Journaliste de CathoBel
Publié le - Modifié le
2 min

communications_sociales_vatican«Redécouvrir le pouvoir de la miséricorde de guérir les relations déchirées, et de ramener la paix et l’harmonie entre les familles et dans les communautés.» Voilà ce à quoi appelle le pape François dans son message pour la cinquantième journée mondiale des communications sociales, un événement qui se déroulera le 8 mai prochain.

En cette Année jubilaire, le thème de cette cinquantième journée mondiale des communications sociales n'a pas été choisi au hasard. Dans son message, le pape définit le pouvoir de la communication comme «proximité». Fidèle à ses appels répétés à aller vers les périphéries, il demande à chaque chrétien de communiquer avec tous, sans exclusion.
«La miséricorde peut aider à tempérer les adversités de la vie et à offrir de la chaleur à tous ceux qui ont seulement connu la froideur du jugement. Que le style de notre communication soit en mesure de dépasser la logique qui sépare nettement les pécheurs des justes», estime le souverain pontife, soulignant que la fermeté à condamner le mal ne devait pas briser la relation.

Respecter la dignité de chacun

Evoquant le langage de la politique et de la diplomatie, il estime qu'il faut «du courage pour orienter les personnes dans des processus de réconciliation; et c’est justement cette audace positive et créative qui offre de vraies solutions à de vieux conflits, et l’occasion de réaliser une paix durable».
Enfin le Saint-Père note que les réseaux sociaux sont capables de favoriser les relations mais il rappelle également la responsabilité pour l’autre, «que nous ne voyons pas mais qui est réel. Il a sa dignité que nous devons respecter».

Radio Vatican


Dans la même catégorie