Après plusieurs fausses couches, le couple Zuckerberg attend un enfant


Partager
Après plusieurs fausses couches, le couple Zuckerberg attend un enfant
Par Anne-Françoise de Beaudrap
Publié le - Modifié le
2 min

 

Sur Facebook, Priscilla et Mark Zuckerberg ont dévoilé le long parcours jusqu'à la grossesse qu'ils connaissent aujourd'hui. Un témoignage public qui touche de nombreux internautes.

Priscilla Chan et Mark ZuckerbergL'information people dont tout le monde parle: Mark Zuckerberg, le fondateur du réseau social Facebook, et son épouse Priscilla attendent un heureux évènement. Dans leur annonce sur Facebook, le couple explique qu'en plus de leurs engagements professionnels respectifs, "nous nous focalisons maintenant à rendre le monde meilleur pour notre enfant et la génération à venir."

L'originalité de ce communiqué sur le réseau social vient du choix des futurs parents de partager publiquement leurs précédentes expériences malheureuses : "Nous avons essayé d'avoir un enfant depuis des années, mais trois fausses couches se sont produites sur cette route."

Mark Zuckerberg partage alors la déception que connaît tout futur parent quand la grossesse tourne court: "Vous vous sentez tellement joyeux d'apprendre que vous allez avoir un enfant. Vous commencez à imaginer ce qu'il peut devenir et à formuler des espoirs pour son futur. Vous faites des plans, et ils tombent à l'eau. C'est une expérience solitaire, peu de gens discutent des fausses couches car ils ont peur que ces problèmes vous éloignent d'eux. Chacun lutte seul de son côté."

Le fondateur de Facebook explique qu'au contraire, dans un monde ouvert et connecté, la discussion sur ce sujet "rapproche les gens entre eux, elle apporte de la compréhension et de la tolérance et elle donne de l'espoir." Par expérience, quand Mark et Priscilla Zuckerberg ont parlé des fausses couches à leurs amis, ils ont réalisé que cela concernait plus de gens que ce qu'on pourrait croire. Beaucoup ont connu des épreuves similaires et ont eu des enfants en bonne santé après cela. "Nous espérons que le fait de partager notre expérience pourra donner le même espoir que nous avons maintenant . Nous pouvons aussi aider les gens à parler plus aisément de leurs histoires douloureuses."

A-F de B.

(Photo: source Facebook)

Catégorie : L'actu

Dans la même catégorie