Festival Ars in Cathedrali 2021 – 9ème édition


Détails de l'événement

Cet événement se déroule du 13 juillet 2021 jusqu'au 31 août 2021. Sa prochaine occurrence est le 27 juillet 2021 20 h 00

  • Lieu: Cathédrale des Saints Michel et Gudule
  • Catégories:
  • Prochaines Dates:

Ars in Cathedrali a  réuni, pour cette édition du retour à la vie, de magnifiques artistes belges et étrangers, comme Bernard Foccroulle, Olivier Latry (photo ci-contre), Ludgar Lohman, Svetlana Berezhnaya, l’ensemble BachPlus dirigé par Bart Naessens, et les organistes titulaires de la cathédrale.

Le Festival 2021 fera entendre au public les plus belles pièces parmi les sept siècles du répertoire pour orgue, compositions originales et transcriptions, la transcription étant aussi la spécificité du noble instrument à tuyaux, le Pape des instruments. (Franz Liszt). Balzac le disait déjà : « l’orgue est le plus grand, le plus audacieux, le plus magnifique de tous les instruments créés par le génie humain. ».

Saint-Saëns, auteur de la Symphonie avec orgue dira : « L’orgue est un évocateur; à son contact, l’imagination s’éveille, l’imprévu sort des profondeurs de l’inconscient; c’est tout un monde toujours nouveau et qu’on ne reverra plus qui surgit de l’ombre, comme sortirait de la mer, pour y rentrer ensuite à jamais, une île enchantée ». Découvrez les 7 propositions de notre programmation 2021, une édition dense et éclectique dans les mains d’artistes de renommée internationale.

PROGRAMME COMPLET:

  • Mardi 13 juillet: Bart Jacobs & Reitze Smits (NL) ORGANDUO 422play

Œuvres de : W.A. Mozart, F. Mendelssohn, A. Bruckner, C. Debussy, M. Ravel

Grâce aux grands talents combinés des mains et des pieds d’Organduo 422play, la musique des grands compositeurs qui ont écrit peu ou pas pour l’orgue, résonne désormais par les tuyaux de l’orgue de la cathédrale de Bruxelles. La grande variété de styles et l’utilisation polyvalente de l’orgue en font, grâce au jeu de Reitze Smits et Bart Jacobs, un événement magnifique.

  • Mardi 27 juillet: L’Art de la Fugue >Bernard Foccroulle (BE)

Œuvres de : J.S. Bach

L’Art de la Fugue est une œuvre testamentaire : J.S. Bach y a travaillé près de dix ans, au cours de la décennie 1740-1750. La dernière fugue nous est d’ailleurs parvenue inachevée.

Le compositeur tente ici une synthèse de l’art polyphonique qui s’éteint avec lui après plusieurs siècles d’une extraordinaire floraison.On peut aussi y voir la signature d’un artiste au sommet de son art, libre et intemporel.

  • Mardi 3 août: Organ Dancing> Svetlana Berezhnaya (RU)

Œuvres de : E. Grig Holberg, B. Bartok, J. Sibelius, J. Rodrigo Aranajues, A. Ponchielli, G. Faure, P. Tchaikovsky, G. Sviridov, A. Khatchaturian, A. Piazzolla

«Orgue Dansant» réunit un choix de pièces de l’époque romantique et du XXe siècle, extraites de différentes écoles nationales et genres musicaux.Toute la musique qui sonnera pour vous a été écrite à l’origine pour un orchestre symphonique. Svetlana Berezhnaya vous présentera ce programme dans la transcription pour orgue du compositeur. La soliste tire le meilleur parti de toute la palette colorée des timbres de l’instrument, la ré- interprétant comme un grand orchestre symphonique. Le programme « Orgue Dansant» comprend des danses des peuples du monde entier, et l’instrument sacré semble esquisser pour vous un pas de danse folklorique, de valse et de tango.

  • Mardi 10 août: Symphonic Chorales >Ludger Lohmann (DE)

Œuvres de : Max Reger, Günter Raphael, Franz Liszt

Trois pièces d’orgue d’échelle symphonique sur des mélodies de cœur:

La fantaisie de Reger, traditionnelle, est plutôt conçue comme un ensemble de variations conclues par une fugue.

La passacaille de Raphaël, peut-être la plus longue du répertoire, est construite sur une mélodie de Choral complète.

La fantaisie de Liszt épouse la forme de ses poèmes symphoniques, et devient, en 1850, la plus longue pièce d’orgue jamais composée.

  • Mardi 17 août: Le Chant des astres > Récital dOlivier Latry (FR)

Œuvres de : Bach, Messiaen, Liszt/Saint-Saëns,Vierne, Saint-Saëns, Escaich, Latry

« Que la lumière soit! Et la lumière fut. » (Genèse I,3) Au soleil, « qui préside au jour » (Vierne), répond la lune, « qui préside à la nuit » (Messiaen).

A l’édification structurelle de Bach – à six voix, comme les six jours de la Création – répond l’édification martelée d’Escaich. « Que la terre produise des animaux vivants selon leur es- pèce. » Aux oiseaux de Messiaen répondent ceux de Liszt ou de Saint-Saëns; ce sont eux les vrais solistes de ce concert! Laissons-les donc, par leur chant, rendre grâce au Créateur.

  • Mardi 24 août: Un voyage à travers l’Europe baroque > Matteo Imbruno (IT)

Œuvres de : W.Byrd, N.Bruhns,J.P.Sweelinck,P.Bruna,J.S.Bach,A. Vivaldi, M. Marais

Matteo Imbruno vous emmène dans un voyage à travers l’Europe du XVIe au XVIIIe siècle. Vous entendrez la musique comme elle sonnait dans les grandes cathédrales et palais de cette époque. Soyez surpris par le développement de l’art de l’orgue qui s’y déploie. Vous entendrez comment l’orgue s’est imposé de plus en plus comme le roi des instruments.

  • Mardi 31 août: Concerti pour orgue de G-F. Handel > BachPlus olv Bart Naessens & Xavier Deprez

Œuvres de : GF Handel – JS Bach – A.Vivaldi

Au programme, la suite en Sol mineur pour clavier, ainsi que des éblouissants concertos pour orgue de Georg Friedrich Händel, conçus au départ comme des improvisations entre les différents actes de ses opéras, mais toujours des joyaux inégalés pour l’orgue de concert, en dialogue avec un orchestre baroque à part entière. Ils alterneront avec la première ouverture orchestrale de Bach et un concerto du troisième grand maître du ba- roque tardif, Antonio Vivaldi. Cerise sur le gâteau, les musiciens vous régaleront d’une mélodie chantée par tous les mélomanes du monde!

Renseignements pratiques:

Prix des places / tarif unique: 13€ – Prix spécial concert de clôture : 17€ Gratuit pour les moins de 18 ans – Online reservation www.cathedralisbruxellensis.be

Vu les mesures sanitaires, le festival relayera l’organiste sur deux écrans géants, ce dispositif permettant au public de mieux suivre les gestes musicaux de l’artiste et de rentrer pleinement dans l’intimité de sa musique.