Conférences de Carême : « Jésus dans l’Histoire »


Détails de l'événement

Cet événement s'est terminé le 01 avril 2019


« Jésus dans l’Histoire: quel intérêt pour les chrétiens d’aujourd’hui? » Cette question sera au cœur de 4 soirées de formation

Animation: Abbé Jean-Claude Brau

Ne vous êtes-vous jamais posé de questions en écoutant ou un lisant un passage d’évangile? Vos enfants ou petits-enfants en famille, à la messe ou au caté ne vous interpellent-ils pas avec leurs réflexions: « Est-ce que ça s’est vraiment passé comme ça? – Mais ça, ce n’est possible! Moi je n’y crois pas! » Oui, les évangiles nous questionnent… Et ce temps de Carême qui s’annonce peut être une bonne occasion pour approfondir notre lien aux textes de l’Ecriture.

  • Lundi 11 mars: « Des événements aux textes, les évangiles de l’enfance »

Un croyant pourrait souhaiter trouver un contact direct avec Jésus par les évangiles. Pourtant nous savons qu’il y a toujours une distance entre un écrit et les événements qu’il raconte. Comment écrivait-on à l’époque? Comment les premières communautés croyantes transmettaient-elles leur foi? Dans les évangiles, les récits de l’enfance de Jésus constituent un cas spécifique: comment les lire?

  • Lundi 18 mars: « Noyau historique et miracles? »

Les quatre évangiles rapportent les paroles et les gestes de Jésus parfois de façon semblable, parfois très différemment. La recherche a tenté de retrouver les expressions les plus proches du « Jésus historique ». Avec quels résultats? Pour certains chrétiens, les récits de miracles sont un vrai soutien pour la foi, parfois une « preuve »; pour d’autres, ils constituent une pierre d’achoppement. Comment les communautés actuelles peuvent-elles lire de tels récits et les transmettre aujourd’hui?

  • Lundi 25 mars: « Passion et résurrection de Jésus »

« Sans la résurrection, vaine est notre foi. » Ainsi résume-t-on l’expression de saint Paul qui insiste sur le rôle central de la foi en la résurrection du Christ. Chacun des évangélistes a raconté la passion de Jésus avec des accents spécifiques, mais les différences sont plus marquées entre les récits de résurrection. Quelles sont leurs convictions communes? Quelles sont leurs insistances propres? Et comment les reprendre dans un monde et une culture qui ne parlent pas de la même façon ni de passion ni de résurrection?

  • Lundi 1er avril: « a vision de Paul et Luc sur les premières communautés »

Il est tentant de projeter sur les débuts de l’Eglise une vision idyllique, mais la réalité y résiste. Les premiers auteurs nous confient leurs durs combats. L’unité entre croyants n’était pas acquise dès le départ, les conflits avec les juifs faisaient rage, les décisions à prendre étaient neuves et risquées, les formes de vie des communautés se cherchaient, en imitant ce qui existait déjà ou en s’en démarquant. Un cheminement délicat et passionnant! Peut-il éclairer le nôtre?

Infos pratiques

S’agissant d’une initiative de l’ensemble de la région pastorale du Sud-Luxembourg, chacun des doyens de la région peut être contacté pour de plus amples informations.

Autre contact possible: la permanence de l’unité pastorale « Entre Ardenne et Gaume », 063/42.23.45 en matinée