Une tête d’affiche de renom pour ce festival chrétien belge !


Partager
Une tête d’affiche de renom pour ce festival chrétien belge !
Le podium du Art of Faith Festival accueillera un éventail d'artistes locaux et de groupes de pop louange à la renommée internationale. © Damiaan Dufaux (Art of Faith)
Par Clément Laloyaux
Journaliste de CathoBel
Publié le
5 min

Le week-end du 3 au 5 mai 2024, l'abbaye de Bornem vibrera aux rythmes d'un grand festival chrétien. Après avoir attiré 1.500 participants lors de sa première édition, le Art of Faith Festival revient cette année avec le même objectif audacieux : mettre l’œcuménisme sur le devant de la scène ! Concerts, ateliers, marché de la foi, rencontres… autant de façons d’explorer les multiples facettes de la spiritualité chrétienne.

Après une première édition auréolée de succès, Art of Faith fait son grand retour le 3 mai prochain à l’abbaye de Bornem, dans la province d’Anvers. Avec dans ses valises un invité de marque, comme nous le dévoile Michaël Soblet, bénévole francophone pour le festival : "L’invité d’honneur du Art of Faith Festival c’est véritablement Jésus-Christ. A travers les divers concerts, ateliers et témoignages, nous allons découvrir ce que Jésus a accompli pour nous… et ce qu’il continue d'accomplir pour nous aujourd’hui ! Ces animations, toutes plus originales les unes que les autres, vont nous permettre de prendre conscience qu’Il est au centre de nos vies."

Vous l’aurez compris : Art of Faith, c’est le grand rendez-vous des chrétiens de Belgique. Un week-end festif en plein air qui, comme son nom anglais l’indique, s’est donné le pari de mêler art et foi chrétienne.

Annoncer Jésus en musique

Comme tout festival digne de ce nom, plusieurs artistes se succéderont sur le podium. Et non des moindres. Il y aura dans un premier temps la chanteuse britannique Elle Limebear. Réputée à l’international pour ses chansons de louange, celle qui cumule 340.000 auditeurs/mois sur Spotify, mêle à la perfection mélodies accrocheuses et textes profonds. Fouleront aussi la scène : les Allemands de "Good Weather Forecast". Composé de trois frères, le groupe d’électro pop/rock est un pilier de la musique chrétienne, avec des centaines de concerts à leur actif, dans quinze pays, sur trois continents. La francophonie sera également représentée avec le groupe de pop louange "Be Witness", originaire de Bordeaux.

La Kids Zone

Outre les concerts du soir, les organisateurs du festival ont prévu une foule d’animations en journée, et ce, pour tous les âges et tous les goûts. Ainsi, les plus petits pourront se défouler dans les châteaux gonflables de la Kids Zone, assister à trois beaux spectacles ou encore exprimer artistiquement leur amour pour Jésus lors d’ateliers interactifs. Les ados disposeront également de leur espace à eux, la Teen Zone, composée d’un terrain d’un foot, d’un parcours de Survival Run et de … pop-corn à volonté ! Eux aussi auront l’occasion de participer à des ateliers créatifs autour de la foi.

Dans la Teen Zone, les ados pourront explorer différentes dimensions de la foi, de façon fun et ludique. © Mars Sesselle

Le Marché de la Foi

Les adultes auront l’embarras du choix devant la myriade d’activités prévues tout au long de ce week-end. Il y a bien sûr les incontournables des festivals : le camping, les food-trucks, les soirées autour du feu… Mais Art of Faith prévoit également des activités atypiques. Comme le Marché de la Foi : un grand espace sous tente abritant des stands de communautés chrétiennes. "C’est comme un grand marché où vous pouvez flâner dans les allées, sauf qu’ici les stands présentent des belles initiatives de foi", nous éclaire Michaël Soblet. "Vous en avez vraiment pour tous les goûts, toutes les confessions. Donc c’est super pour quelqu’un qui souhaite s’engager activement, mais ne sait pas vers qui se tourner !"

Citons encore parmi les activités qui sortent de l’ordinaire : une tente de prière, un concert Gospel, une exposition d’art dans l'abbaye de Bornem sur le thème de la "rencontre" et, en point d’orgue du festival, une grande célébration œcuménique.

Le Marché de la Foi © Marc Sesselle

Riche de rencontres

Le thème de l’exposition artistique citée ci-dessus n’a pas été choisi au hasard. Les rencontres interconfessionnelles constituent le carburant d'Art of Faith. Depuis sa création, le festival s’inscrit pleinement dans une démarche œcuménique. Ce qui signifie concrètement inviter les festivaliers, de confessions et d’horizons divers, à partager leurs expériences de foi et, qui sait, tisser des liens durables. Mais est-ce que cette vision s'est matérialisée lors de la première édition ?

Martijn Bruggeman, volontaire en 2023, nous répond : "L’année passée, j’ai rencontré des gens passionnants, catholiques et protestants, provenant des quatre coins de la Belgique. Des gars que je n’aurais jamais eu l’occasion de rencontrer autrement".

Il confirme que l’édition 2023 a attiré des chrétiens de tous bords, de toutes confessions, et que ceux-ci brisaient vite la glace : "Ils échangeaient assez facilement entre-eux". Un constat également partagé par notre autre interlocuteur, Michaël Soblet: "Par la foi, qui est commune à tous les participants, vous avez spontanément ce pas qui va vers l’autre. La foi sert d’amorce à la rencontre. Moi-même, j’ai fait de très belles rencontres. C’est tellement enrichissant de découvrir une autre approche de la chrétienté, une autre couleur que la vôtre, et les choix concrets que cela implique pour l'autre".

Martijn Bruggeman
Michaël Soblet

Focus sur le sud du pays

Cependant, tous deux pointent quand même un déséquilibre de représentation au niveau … linguistique : "Il y avait quelques francophones l’année passée, notamment un groupe de Scouts d’Europe de Mons, mais c’est vrai que les flamands étaient très majoritaires". Pour Martijn Bruggeman, l’emplacement du festival - province d’Anvers - a probablement un lourd impact. Il rappelle toutefois que le lieu est plutôt facile d’accès, même pour les Wallons : "Bornem est un petit village, mais il y a une gare et l’autoroute ne passe pas loin".

Autre piste d'explication : pour la première édition, le festival avait bénéficié de beaucoup de promotion en Flandre ; à l’inverse, très peu en Wallonie. Cette année, les organisateurs cherchent à se faire connaître davantage au sud du pays. Premièrement, ils ont programmé des activités en français lors du prochain Art of Faith. Deuxièmement, le site Internet du festival a été traduit en français. Et troisièmement, chacune de leur communication sur les réseaux sociaux se fait dans les trois langues (Néerlandais, Français et Anglais).

Ces efforts laissent entrevoir la possibilité de dépasser le chiffre des 1500 festivaliers de l'année dernière !

Infos pratiques :

  • Quand ? Du vendredi 3 mai (17h) au dimanche 5 mai 2024 (13h30)
  • Où ? Domaine de l'abbaye de Bornem (Kloosterstraat 71, 2880 Bornem)
  • Âge ? Tout le monde est le bienvenu
  • Logement ? Camping
  • Billetterie : https://artoffaithfestival.be/fr/billets/

Dans la même catégorie