Le nombre de catholiques dans le monde en hausse


Partager
Le nombre de catholiques dans le monde en hausse
Des centaines de prêtres réunis à Lisbonne pour les JMJ. © JMJ Lisboa
Par Vatican News
Publié le
3 min

Selon les données récemment publiées par l’Annuaire Pontifical 2024 et l’Annuaire statistique de l'Église 2022, le nombre de catholiques baptisés est en légère augmentation dans le monde, tout comme le nombre de diacres permanents. En revanche, les effectifs de prêtres, religieux, religieuses et séminaristes continuent de diminuer. L’Afrique et l’Asie se démarquent, avec des évolutions à la hausse, contrairement à l’Europe où la chute des vocations s’accélère.

Plus de catholiques mais moins de vocations. Les effectifs officiels des catholiques baptisés et des personnes consacrées sont parus dans l’Annuaire Pontifical 2024 et l’Annuarium Statisticum Ecclesiae 2022 (Annuaire statistique de l'Église 2022).

Un nombre inédit de catholiques

D’abord, selon l’Annuarium Statisticum Ecclesiae 2022, entre 2021 et 2022, le nombre global de catholique est en hausse de 1% pour atteindre 1 390 millions de personnes dans le monde, soit une augmentation de 14 millions de personnes dans le monde. Durant cette période, la population mondiale a cru de 0,8%. Les catholiques représentent en 2022 environ 17,5% de la population mondiale.

Tous les continents observent une augmentation relative de baptisés, de plus de 3% en Afrique (de 265 millions à 273 millions), contre une stabilité autour de 286 millions en Europe. En Amérique et en Asie, la croissance des catholiques est significative (+0,9 % et +0,6 %, respectivement), mais tout à fait conforme à l'évolution démographique de ces deux continents.

L’essor des diacres permanents

Ensuite, les données de l’Annuaire Pontifical 2024 offrent un panorama chiffré de la vie de l'Église catholique dans le monde, du 1er décembre 2022 au 31 décembre 2023. Au cours de cette période, 9 nouveaux sièges épiscopaux et une administration apostolique ont été érigés; 2 sièges épiscopaux ont été élevés au rang de sièges métropolitains, et un vicariat apostolique au rang de siège épiscopal.

Les évêques sont au nombre de 5353 (+0,25%) avec des fortes hausses en Afrique et en Asie, une stabilité en Amérique et Océanie et une légère baisse en Europe.

L’évolution significative concerne le nombre de diacres, avec une croissance de 2%. Ils sont désormais plus de 50 000 dans le monde. Toutefois, plus de 97% des diacres exercent leur ministère en Europe et en Amérique.

Moins de prêtres et de séminaristes

Entre 2021 et 2022, l’Annuaire observe une baisse d’une centaine prêtres dans le monde, portant leur nombre à 407 730, poursuivant une décroissance qui s’observe depuis 2012. Alors que l'Afrique et l'Asie affichent une dynamique soutenue (respectivement +3,2% et 1,6%) et que l'Amérique reste à peu près stationnaire, l'Europe, dont le poids est le plus important dans le total, et l'Océanie, en revanche, enregistrent des taux d'évolution négatifs, respectivement de 1,7% et 1,5%.

Ordinations presbytérales en Tanzanie en 2021. © Vatican News

Cette diminution du nombre de prêtres risque de se poursuivre, car l’Annuaire pontifical constate également une baisse d’1,3% du nombre global de séminaristes. Sauf en Afrique (+2,1%) et en Océanie (+1,3%), tous les autres continents connaissent une baisse des effectifs de séminaristes.

Sur les 108 481 séminaristes que comptait le monde en 2022, le continent qui compte le plus grand nombre de séminaristes est l'Afrique, avec 34 541. Il est suivi par l'Asie avec 31 767, l'Amérique avec 27 738, l'Europe avec 14 461 et enfin l'Océanie avec 974.

La chute du nombre de religieuses

Une baisse des effectifs concerne aussi les religieux non prêtres: ils étaient 49 774 en 2021 et sont désormais 49 414 en 2022.

La plus forte décrue s’observe pour les effectifs des religieuses qui chute sous la barre symbolique des 600 000. Elles sont 599 228, soit une baisse de 1,6%. Mais, encore une fois, les chiffres varient selon les continents. L’Afrique connait une forte augmentation (+1,7%), l’Amérique du sud une stabilité (+0,1%) quand trois zones continentales connaissent une contraction marquée: l'Océanie (-3,6 %), l'Europe (-3,5 %) et l'Amérique du Nord (-3,0 %).

Jean-Benoît Harel pour Vatican News


Dans la même catégorie