Article abonnés

Une profession millénaire, au plus proche de la mort : la thanadoula


Partager
Une profession millénaire, au plus proche de la mort : la thanadoula
Anne Meesters, cofondatrice de l’asbl Doulas de fin de vie. © CathoBel/PG
Par Pierre Granier
Journaliste de CathoBel
Publié le
6 min

Cofondatrice de l’asbl Doulas de fin de vie, Anne Meesters a fait le choix d’accompagner ceux qui sont en fin de vie ainsi que leurs proches.

Anne Meesters est en reconversion. Dans une autre vie professionnelle, elle s’est occupée de la gestion administrative et du personnel pour des PME. Des petites structures familiales où l’on est en contact avec l’humain et donc confronté aux aléas de la vie, aux épreuves vécues par les collègues et les clients. Aujourd’hui, elle poursuit…

Abonnez-vous à CathoBel
Pour lire cet article en entier
Créez un compte

Ce contenu est réservé aux abonnés. Vous pouvez y accéder en vous inscrivant gratuitement ou en souscrivant un abonnement.

S'inscrire ou s'abonner

Dans la même catégorie