Article abonnés

A la maison pour une fin de vie plus douce


Partager
A la maison pour une fin de vie plus douce
Soins à domicile. © Adobe Stock
Par Pierre Granier
Journaliste de CathoBel
Publié le - Modifié le
4 min

D’une certaine manière, la mort a quitté nos foyers. L’évolution de notre société l’a rendue absente de notre vie, "externalisée" à l’hôpital ou en maison de repos. La mort est devenue tabou même. Ce qui est paradoxal avec le fait que la plupart d’entre nous souhaitons mourir chez soi à l’issue d’une fin de vie aussi sereine que possible. Une sérénité, un confort pour lesquels les équipes de soins palliatifs à domicile ou les thanatodoulas prodiguent des soins et réconfort…

Abonnez-vous à CathoBel
Pour lire cet article en entier
Créez un compte

Ce contenu est réservé aux abonnés. Vous pouvez y accéder en vous inscrivant gratuitement ou en souscrivant un abonnement.

S'inscrire ou s'abonner

Dans la même catégorie