Article abonnés

Quand Michel Cool passe à la fiction…


Partager
Quand Michel Cool passe à la fiction…
Par Angélique Tasiaux
Publié le
3 min

Comment en êtes-vous arrivé à écrire un roman qui met en scène un pape ?

J’ai mis du temps pour y arriver, parce que j’ai hésité longtemps à écrire un roman. Pour moi, le roman, c’est Balzac, Victor Hugo, de grands noms… C’est un style de littérature qui m’impressionne. Pendant très longtemps, j’ai reculé devant l’obstacle, comme un cheval qui a peur de ne pas le franchir. Grâce à une éditrice chevronnée et tenace, qui s’est impatientée pendant un an…

Abonnez-vous à CathoBel
Pour lire cet article en entier
Créez un compte

Ce contenu est réservé aux abonnés. Vous pouvez y accéder en vous inscrivant gratuitement ou en souscrivant un abonnement.

S'inscrire ou s'abonner

Michel Cool : “Il faut inventer de nouvelles manières de parler de l’Evangile”
Dans la même catégorie