Article abonnés

L’appel du cardinal Nzapalainga pour la paix en Centrafrique: “Pour se réconcilier, il faut chercher la bonté en l’autre”


Partager
L’appel du cardinal Nzapalainga pour la paix en Centrafrique: “Pour se réconcilier, il faut chercher la bonté en l’autre”
Par Vincent Delcorps
Publié le - Modifié le
4 min

Aux côtés de l’imam Kobine et de son successeur, l’imam Abdoulaye Ouasselegue, le cardinal Dieudonné Nzapalainga n’a cessé de parcourir son pays en pèlerin de la paix. Nommé en 2012 à l’âge de 45 ans à la tête du diocèse de Bangui et nommé cardinal par le Pape François en 2016, le prélat évoque, dans un entretien à CathoBel-Dimanche, la situation de son pays et la nécessité d'investir dans l’éducation des jeunes.

Où en est la réconciliation depuis la guerre…
Abonnez-vous à CathoBel
Pour lire cet article en entier
Créez un compte

Ce contenu est réservé aux abonnés. Vous pouvez y accéder en vous inscrivant gratuitement ou en souscrivant un abonnement.

S'inscrire ou s'abonner
Catégorie : L'actu

Dans la même catégorie