Une femme prend la tête du Vicariat du Brabant wallon. Découvrez sa première réaction !


Partager
Une femme prend la tête du Vicariat du Brabant wallon. Découvrez sa première réaction !
Luc Terlinden épaulé par une nouvelle équipe : Rebecca Alsberge et Alain de Maere. © Service Com' du Vicariat du BW
Par Clément Laloyaux
Publié le
5 min

Le 22 novembre dernier, nous apprenions que la démission de Mgr Jean-Luc Hudsyn, évêque auxiliaire du Brabant wallon, avait été acceptée par le pape. Une étape qui présageait alors une réorganisation de l'Archidiocèse. C'est aujourd'hui chose faite : Rebecca Charlier-Alsberge est nommée déléguée épiscopale pour le Vicariat du Brabant wallon. L'actuelle adjointe de Mgr Hudsyn se voit confier le Vicariat pour une durée de cinq ans. Une nomination qui prendra effet le 1er janvier 2024.

Mgr Luc Terlinden épaulé par la future équipe : Rebecca Alsberge et Alain de Maere. © Service Com' du Vicariat du BW

Mgr Jean-Luc Hudsyn, évêque auxiliaire de Malines-Bruxelles et responsable du Vicariat du Brabant wallon, accèdera à l’éméritat le 31 décembre 2023.

Lire aussi : Mgr Jean-Luc Hudsyn achèvera sa mission ce 31 décembre

Rebecca Charlier-Alsberge, déléguée épiscopale pour 5 ans

Dans une perspective de mise en valeur progressive de ministères nouveaux et complémentaires dans l’archevêché de Malines-Bruxelles, Mgr Luc Terlinden, archevêque, après concertation et rencontre du Conseil du Vicariat du Brabant wallon, du Conseil presbytéral et du Collège des doyens, procède aux nominations suivantes pour le Vicariat du Brabant wallon :

  • il confie ce Vicariat pour une durée de 5 ans à une déléguée épiscopale, Madame Rebecca Charlier-Alsberge. Elle était actuellement adjointe de Mgr Hudsyn et chargée plus spécialement de l’accompagnement des Unités pastorales. Elle devient membre du Conseil épiscopal.
  • nomme comme adjoint, le Doyen Alain de Maere, pour un mandat de 5 ans. Il sera plus spécialement référent pour les ministres ordonnés. Il garde, à sa demande, sa mission de curé de la paroisse Ste-Gertrude à Tubize et de prêtre responsable de l’Unité pastorale de Tubize. Ses autres missions de doyen, Président du séminaire diocésain francophone et de responsable de la formation au diaconat permanent sont maintenues jusqu’à nouvel ordre.

Ces deux nominations prendront effet le 1er janvier 2024. Comme le renseigne Mgr Terlinden, dans une communication adressée aux évêques de Belgique : "Ces nominations désirent s’insérer dans la vision d’une Église synodale et missionnaire développée par notre pape François."

Dans les mois à venir, la déléguée épiscopale et son adjoint discerneront, en concertation avec l’archevêque, la composition du futur Conseil du Vicariat.

Une responsabilité "immense" mais "stimulante"

"Je suis dans la gratitude", réagit ce matin Rebecca Alsberge. "La responsabilité qu'on me confie me semble immense, mais c'est très stimulant. Pour tout dire, je n'aurais pas postulé de moi-même à ce poste, mais je réponds avec une profonde joie intérieure à cet appel"

Au niveau des tâches et missions qui lui incombent, la future déléguée épiscopale rappelle qu'elle n'est pas évêque, mais, qu' "en dehors du côté liturgique que je ne porte pas, les tâches seront les mêmes que celles poursuivies par Mgr Hudsyn". Elle ajoute que le lien qu'entretient le Vicariat avec son nouvel évêque référent, c'est-à-dire l'archevêque de Malines-Bruxelles, va être renforcé.

Quel esprit souhaite insuffler Rebecca Alsberge au sein du Vicariat ? "Je suis très sensible à tout ce qui touche à la formation, notamment du fait que j'ai été responsable du service de la formation", répond la prochaine responsable du Vicariat, qui se dit également "sensible à ce que chacun trouve sa juste place".

La future déléguée épiscopale n'a pas manqué d'adresser quelques remerciements. À Mgr Hudsyn d'abord : "Cela fait 17 ans que je suis ici au Vicariat. Près de dix ans comme adjointe de Jean-Luc Hudsyn. Je lui suis reconnaissant pour la confiance qu'il m'a apportée tout au long de ces années et qu'il m'apporte encore aujourd'hui." Au chanoine Eric Mattheeuws, qui était également l'adjoint de Mgr Hudsyn (voir plus bas) : "J'ai beaucoup apprécié travailler avec Eric pendant toutes ces années. Je suis pleine de cet enthousiasme du travail effectué tous ensemble. Et qui va continuer à m'habiter." A sa famille : "Je ne serais pas là si mon mari et mes enfants n'étaient pas derrière-moi".

Enfin, Rebecca Charlier-Alsberge se dit "confiante pour la suite": "Je ne suis pas seule dans cette mission. Je peux compter sur la présence d'Alain de Maere à mes côtés."

Animatrice pastorale, chargée de l'accompagnement des UP et désormais déléguée épiscopale

Née en 1982 et ainée de trois filles, Madame Rebecca Charlier-Alsberge a épousé Monsieur Yannick Alsberge en 2006 et est mère de quatre enfants entre 15 et 8 ans. Après une licence en psychologie, elle devient rapidement animatrice pastorale dans le Vicariat du Brabant wallon et elle obtient le Certificat en Théologie Pastorale en 2015. Elle fera un passage en aumônerie hospitalière parallèlement à sa mission au sein de la Pastorale des jeunes, dont elle deviendra responsable en 2009. En 2014, elle est nommée adjointe de Mgr Jean-Luc Hudsyn, qui la charge en particulier de mettre en œuvre et d’accompagner les unités pastorales en Brabant wallon. En 2020, elle reçoit en outre la responsabilité du Service de la Formation.

Le Doyen Alain de Maere est né en 1962. Il a été ordonné prêtre en 1992 pour le diocèse de Malines-Bruxelles.

La nouvelle déléguée épiscopale et son adjoint. © Service Com' du Vicariat du BW

Les remerciements de Mgr Terlinden :

Le Chanoine Eric Mattheeuws qui était également adjoint de Mgr Hudsyn, après avoir rempli cette mission durant presque 13 ans et à sa demande, va se concentrer sur sa nouvelle mission comme prêtre responsable de la paroisse universitaire de Louvain-la-Neuve. Pour assurer la transition, il restera pendant quelques mois adjoint et membre du Conseil épiscopal.

Mgr Luc Terlinden remercie de tout cœur Mgr Jean-Luc Hudsyn et le Chanoine Eric Mattheeuws pour le service si précieux et fécond qu’ils ont rendu au Vicariat du Brabant wallon et au Conseil épiscopal durant ces longues années. Il remercie également chaleureusement Madame Rebecca Charlier-Alsberge et le Doyen Alain de Maere pour leur grande disponibilité et leur engagement au service de l’Église au Brabant wallon et de ses assemblées.

C.L. (avec cp)


Dans la même catégorie