L’histoire, l’émotion et le message… Les trois clés d’un film selon le réalisateur du Jour du Seigneur


Partager
L’histoire, l’émotion et le message… Les trois clés d’un film selon le réalisateur du Jour du Seigneur
Par Anne-Françoise de Beaudrap
Publié le - Modifié le
2 min

Les téléspectateurs du dimanche matin sur France 2 ont l'habitude de le voir célébrer en tunique blanche. Dans une courte vidéo, frère Thierry Hubert s'adresse aux jeunes dans une tenue plus sportive et contemporaine. A la clé, il fournit quelques conseils pour un concours de court-métrage.

Depuis quelques semaines, et encore jusqu'en février prochain, les jeunes de 14 à 24 ans préparent leurs courts-métrages pour le Prix Philoxénia. Ce Prix organisé par Le Jour du Seigneur, en partenariat avec l’Enseignement catholique, concerne tous les jeunes de l’enseignement secondaire et supérieur en France. Pour y participer, il suffit de créer un court-métrage sur le thème de l’hospitalité.

Le frère Thierry Hubert, dominicain et producteur d'émissions au sein du CFRT Jour du Seigneur, s'est prêté au jeu de la caméra, à destination des jeunes participants. Entre souvenirs et conseils techniques, Thierry Hubert partage son expérience ⤵

Devenez passeurs d'espérance

"La philoxenia, c’est l’amour de l’étranger en grec. Partez de votre propre expérience pour raconter en vidéo votre histoire sur l’hospitalité", expliquent les organisateurs. "Partagez votre vision sur l’hospitalité et l’accueil de l’autre quel que soit le domaine (culturel, religieux, social, migratoire…). Devenez témoins de l’hospitalité et passeurs d’espérance !"

Tout savoir sur le concours du court-métrage de l'hospitalité

Au sujet de Thierry Hubert

Relire cet entretien en 2020: "Nous cherchons à tenir le plus longtemps possible"

Catégorie : L'actu

Dans la même catégorie