Grand entretien avec Eric-Emmanuel Schmitt : “J’ai éprouvé le mystère du christianisme”


Partager
Grand entretien avec Eric-Emmanuel Schmitt : “J’ai éprouvé le mystère du christianisme”
Par Christophe Herinckx
Journaliste de CathoBel
Publié le - Modifié le
2 min

Dans Le défi de Jérusalem, Eric-Emmanuel Schmitt raconte son voyage en terre sainte, il y a tout juste un an. Un voyage qui a profondément bouleversé "son" christianisme. D’intellectuelle, sa foi est devenue charnelle, complète, comme il nous l’a confié au cours d’un long entretien.

© Afif H. Amireh

Eric-Emmanuel Schmitt est aujourd’hui l’un des écrivains et dramaturges francophones les plus lus et joués dans le monde. Depuis 20 ans, ses romans explorent le sens de la vie, de l’amour, de la mort, dans une quête spirituelle toujours reprise, sans cesse affinée. En 2015, dans La nuit de feu, il dévoile clairement la source de son inspiration: à 28 ans, il a fait une expérience de Dieu dans le désert du Hoggar. De philosophe athée, il est alors devenu croyant. Chrétien, il le deviendra plus tard, essentiellement à la lecture des évangiles. Dans Le défi de Jérusalem, Eric-Emmanuel Schmitt relate une nouvelle étape dans son cheminement de foi: au cours d’un voyage en Terre sainte, il y a tout juste un an, une nouvelle expérience mystique lui fait franchir une nouvelle étape dans son christianisme.

A l’origine de ce voyage et de ce livre, il y a un appel téléphonique…

Oui, un appel de mon éditeur italien qui me dit que le Vatican cherche à me joindre. Je pensais qu’il s’agirait d’une demande en lien avec les médias du Vatican. Ce sera plutôt une proposition incroyable de Lorenzo Fazzini, qui dirige la maison d’édition du Vatican. Il me dit que, à Rome, on aime beaucoup ma foi, la liberté avec laquelle je l’exprime, et qu’on sait que je ne suis jamais allé en Terre sainte. On voudrait m’y emmener, et on rêve que j’en revienne avec un livre qui serait comme le carnet d’un pèlerin contemporain dans la Terre sainte d’aujourd’hui. J’ai immédiatement dit oui à ce projet, mais en ajoutant que je n’écrirais de livre que si j’avais de la matière pour le faire.

Qu’attendiez-vous de ce voyage? Un approfondissement de votre christianisme?

Mon christianisme s’est construit sur la lecture des évangiles, de façon très intellectuelle et spirituelle. Je me suis donc demandé ce que ma foi gagnerait à aller marcher là-bas, à transpirer sur la terre. Et la réponse a été énorme. Ce voyage a changé totalement ma foi. D’intellectuelle, elle est devenue charnelle, complète.

Propos recueillis par Christophe HERINCKX

Catégorie : L'actu

Dans la même catégorie