Mai avec Marie: l’art et la foi dans les jardins du Vatican


Partager
Mai avec Marie: l’art et la foi dans les jardins du Vatican
Par Vatican News
Publié le - Modifié le
5 min

À l'occasion du mois marial, les Musées du Vatican proposent une série de visites spéciales dans les jardins du Vatican. Un voyage culturel et spirituel à la découverte des merveilles botaniques et des œuvres d'art avec lesquelles les papes ont voulu vénérer la Vierge Marie.

Dix comme les grains de chaque mystère du chapelet. Telles sont les étapes de l'itinéraire spirituel, culturel et naturaliste dédié à la Vierge Marie pendant le mois de mai, tous les mercredis et samedis, des Musées du Vatican proposé dans les jardins du Vatican. 

Notre-Dame de Chiquinquira (Colombie) aux Jardins du Vatican_©Vatican News2023

Silence et beauté

L'itinéraire est bien plus qu'une simple visite culturelle et naturaliste à la découverte des images mariales qui parsèment les jardins du pape : c'est un pèlerinage, une expérience spirituelle et contemplative favorisée par le silence, la beauté des œuvres artistiques dédiées à la Vierge Marie et les merveilles botaniques qui caractérisent l'espace vert, véritable oasis de paix, qui occupe environ la moitié de la superficie de tout l'État du Vatican.

A lire aussi Ouverture de la saison mariale à Beauraing

A travers la création, une louange au Créateur

Mai avec Marie. «Dans cet itinéraire, explique à Vatican News Sœur Emanuela Edwards, responsable du Bureau des activités éducatives des Musées du Vatican, on aura l'occasion de voir de nombreuses statues et icônes mariales qui ornent les Jardins du Vatican et avec lesquelles les Papes, au cours de l'histoire, ont voulu honorer la Bienheureuse Vierge Marie. C'est une façon de rester proche de Marie en ce mois de mai qui lui est consacré». Chaque arrêt est accompagné d'une explication de l'œuvre d'art et de l'histoire à laquelle elle se réfère et se termine par la récitation d'un Ave Maria.

Dans les Jardins du Vatican_©Vatican News2023

Marie, la plus belle fleur de la création

L'art et la foi accompagnent donc le pèlerin-visiteur, encourageant, à travers la contemplation de la création, la louange à Dieu, Créateur de toute Beauté. «C'est une tradition de l'Église, poursuit la religieuse, de dédier le mois de mai à la Bienheureuse Vierge Marie parce que, de même qu'en ce mois la nature s'éveille et se montre dans toute sa beauté, de même nous honorons la plus belle fleur de la création : l'Immaculée Conception. Si nous pensons aussi à la belle prière du Saint Rosaire, nous nous souvenons qu'elle a été créée pour offrir idéalement à la Vierge une couronne de roses qui se transforment ensuite en Ave Maria».

L'itinéraire de la dévotion à Marie

Au milieu des oliviers séculaires, des cèdres, des pins et des cyprès, accompagnés par le parfum des fleurs et le chant des oiseaux qui peuplent les jardins du Vatican, de belles images mariales affluent en cette saison : la statue de Notre-Dame de la Guardia offerte par les habitants de Gênes à Benoît XV en souvenir de l'apparition au paysan Benedetto Pareto, ou la sculpture de la Vierge de Fatima, rappel des apparitions aux trois bergers portugais en 1917 et des phénomènes qui les ont accompagnées (comme le miracle du soleil), mais aussi de l'attentat subi par saint Jean-Paul II le 13 mai 1981. Très doux et maternel est le regard de Notre-Dame du Sacré-Cœur offert en 2006 par l'évêque de Vintimille à Benoît XVI en souvenir de la statue miraculeuse qui, à Taggia en 1855, a bougé les yeux et pris l'apparence d'une personne vivante. 

La grotte de Lourdes reproduite dans les Jardins du Vatican©Vatican News2023

Un petit Lourdes au Vatican

Nous arrivons ensuite au monument dédié à Notre-Dame de Guadalupe, qui capture le moment où Juan Diego a ouvert son manteau pour montrer à l'évêque Juan de Zumárraga les fleurs qui avaient fleuri hors saison sur le site où le sanctuaire a été construit par la suite. L'arrêt devant la reproduction de la Grotte de Notre-Dame de Lourdes, qui permet, aujourd'hui comme à l'époque de Léon XIII, de prier au Vatican l'Immaculée apparue en France en 1858 à Bernadette Soubirous, est particulièrement captivant. Voici l'autel qui se trouvait à l'origine dans le célèbre sanctuaire marial et qui fut ensuite donné à saint Jean XXIII. 

L'itinéraire conduit ensuite idéalement en Amérique latine avec les dix images mariales vénérées et exécutées en mosaïque par différents artistes ou avec la Vierge de Lujan, patronne de l'Argentine et particulièrement chère à François. «Cette œuvre, souligne Sœur Emanuela Edwards, a été réalisée par Alejandro Marmo qui, à la demande du Pape, a utilisé des matériaux de rebut pour nous rappeler que devant Dieu rien n'est jamais jeté mais que nous sommes toujours tous récupérés par sa miséricorde». 

Jardins du Vatican_©Vatican News2023

Après l'audience générale du Pape

Le calendrier du mois de mai avec Marie offre aux pèlerins-touristes la possibilité de participer à cette expérience, en plus du samedi, le mercredi, jour de la catéchèse du pape sur la place Saint-Pierre : «une fois l'audience terminée, on peut profiter de ce merveilleux itinéraire spirituel». Les visites qui peuvent être réservées sur le site des Musées du Vatican sont ouvertes à tous, y compris aux familles avec enfants ou aux personnes souffrant de handicaps sensoriels, moteurs et intellectuels. Ces dernières pourront profiter de la réservation dédiée à l'adresse mail: education.musei@scv.va

Tout est facile avec l'aide de Marie

«Avec ce parcours, conclut le responsable du Bureau des activités éducatives des Musées du Vatican, nous abordons les nombreuses façons dont la Vierge a parlé à ses enfants au fil du temps. Il est toujours émouvant de s'arrêter sur cet amour maternel de Marie envers nous tous et de voir comment l'art a immortalisé la présence de Marie dans la vie de l'Église. Je voudrais que les pèlerins, à la fin du voyage, emportent chez eux, mais plus encore dans leur cœur, les paroles que Notre-Dame de la Guardia dit à l'agriculteur Benedetto Pareto : "Aie confiance en moi. Tu ne manqueras pas de moyens. Avec mon aide, tout sera facile».

Vatican News_Paolo Ondarza


Dans la même catégorie