Abus sexuels : le pape envoie un official pour aider l’Eglise bolivienne


Partager
Abus sexuels : le pape envoie un official pour aider l’Eglise bolivienne
Par Vatican News
Publié le
3 min

Mgr Jordi Bertomeu, official du dicastère pour la Doctrine de la foi doit rencontrer les évêques de Bolivie pour faire un point sur l'avancée des processus de prévention contre les abus sexuels dans l'Église. Il vient compléter sa mission qui a commencé il y a déjà trois ans.

Dans son journal intime, dont des extraits ont été publiés dans le journal espagnol "El Pais", le père Alfonso Pedraras (décédé en 2009) avoue avoir abusé d'au moins 80 mineurs.

VaticanNews

Mgr Jordi Bertomeu, membre de la section disciplinaire du dicastère pour la Doctrine de la foi s'est envolé pour la Bolivie afin de rencontrer plusieurs jours les évêques du pays. Une nouvelle visite dans un pays qui tente de faire la lumière sur les scandales d'agressions sexuelles commises par le clergé.

Lire aussi : Portugal: la Commission indépendante sur les abus sexuels annonce quelque 5000 victimes

«À cette occasion, les réunions de réflexion qui auront lieu ces prochains jours se dérouleront dans un climat de profonde proximité avec tous ceux qui ont été victimes du fléau des abus dans l'Église», a souligné dans un communiqué la conférence épiscopale bolivienne, rappelant par ailleurs son «engagement ferme en faveur de la justice et d'une pastorale attentive aux plus vulnérables, mettant l'accent sur la recherche d'une gestion plus juste et plus efficace des cas d'abus dans l'Église».

Cette visite de l'expert du Vatican en terme de prévention des abus sexuels intervient dans un contexte lourd pour l'Église bolivienne. Fin avril, des extraits du journal intime du père Alfonso Pedraras, jésuite installé en Bolivie au début des années 1970, ont été publiés dans le quotidien espagnol El Pais, révèlant que le religieux avait abusé d'au moins 80 mineurs, lorsqu'il dirigeait l'école Jean XXIII à Cochambamba. Le prêtre, décédé en 2009, soulignait aussi avoir été protégé par sa hiérarchie.

Le président bolivien adresse une lettre au Pape François

L'affaire a provoqué un scandale retentissant dans le pays latino-américain, à tel point que le président bolivien en personne, Luis Arce, a écrit une lettre au Pape François, demandant «que la justice bolivienne ait accès à tous les dossiers, registres et informations concernant ces allégations et faits d'abus sexuels commis par des prêtres et religieux catholiques sur le territoire bolivien». La lettre a été présentée le 22 mai, lors d'une conférence de presse au cours de laquelle le président bolivien a menacé d'interdire l'entrée sur le territoire national des prêtres et religieux étrangers qui auraient des antécédents d'abus sexuels sur des mineurs. 

A (ré)écouter: En podcast sur 1RCF Belgique – Abus sexuels: du tabou à la prévention

Mgr Jordi Bertomeu est un expert reconnu dans la lutte contre les abus sexuels et les crimes pédophiles. Il a effectué de nombreuses missions en Amérique latine, notamment auprès des Légionaires du Christ. Il fut aussi l'un des responsables de l’enquête sur les scandales sexuels dans l'Église du Chili en 2018 qui avaient menacé les évêques à remettre collectivement leur démission au Pape François. L

a mission en Bolivie de l'official de la Doctrine de la foi a commencé il y a déjà trois ans et s'est poursuivi en ligne en raison de la pandémie de Covid-19, précise la conférence épiscopale bolivienne. «Que la justice bolivienne ait accès à tous les dossiers, registres et informations concernant ces allégations et faits d'abus sexuels commis par des prêtres et religieux catholiques sur le territoire bolivien». «Que Dieu nous envoie à tous un bon esprit de discernement, afin que, éclairés par Lui, nous sachions comment répondre aux situations difficiles dans lesquelles nous vivons», concluent les évêques dans leur communiqué.

Catégorie : Eglise monde

Dans la même catégorie