10 mai: “Comment va-t-il, le père Damien?”


Partager
10 mai: “Comment va-t-il, le père Damien?”
Par Anne-Françoise de Beaudrap
Publié le
3 min

Ce mercredi 10 mai est l'occasion de fêter l'un des Belges les plus connus dans le monde: Saint Damien de Molokai (né Joseph de Veuster à Tremelo et décédé à 49 ans sur l'île de Molokaï, Hawai). Son action auprès des lépreux se poursuit grâce à de nombreux bénévoles. Entretien avec Maryse Hinque, passionnée par cet engagement.

Maryse Hinque a fait de nombreux déplacements vers Tremelo et Leuven où le Père Damien a vécu le début de sa vie. (c) DR

Sans doute certains peuvent se demander pourquoi on fête St Damien aujourd'hui, 10 mai. "Ne me dites pas que c'est en souvenir de la date de sa mort, puisqu'il est mort le 15 avril 1889", précise notre interlocutrice Maryse Hinque.

Ce choix du 10 mai ne correspond pas davatage au jour de naissance du Saint Damien de Molokai (3 janvier), ni à sa béatification (4 juin 1995) ou canonisation (11 octobre 2009). Le 10 mai fait en fait référence au jour où Père Damien a posé son pied sur l'île de Molokai pour la première fois.

"Il a été jusqu'au bout de l'amour"

Au fil de la discussion, Maryse Hinque, enseignante aujourd'hui retraitée, nous raconte comment elle a été touchée par la personnalité du Père Damien. Elle en entend d'abord parler par l'aumônier du Patro qui était un père picpus, de la congrégation des Sacré-Cœur.

Le deuxième souvenir l'emmène à Bruxelles: "je me souviens d'une grande festivité avec des milliers de personnes pour le centenaire de sa mort. J'avais organisé un départ groupé de Binche [là où elle habite]. J'en suis revenue très boostée, avec l'envie de faire quelque chose pour lui."

En s'investissant pour sensibiliser les écoles et les autres groupes, elle découvre davantage la personnalité de ce saint belge. Maryse Hinque retient trois aspects: d'abord, "il a été jusqu'au bout de l'amour, jusqu'à tomber malade de la lèpre..." Père Damien était polyvalent, cite-t-elle encore. "Il fabriquait des cercueils, il chantait, il mangeait avec eux, etc."

Voir aussi Le Père Damien, un saint près des exclus

Persévérance et ouverture à tous

"Je peux dire d'une certaine manière que le Père Damien était têtu", poursuit Maryse Hinque. L'enseignante retraitée explique: "Il allait jusqu'au bout de ses convictions, quitte à recevoir des remontrances." Elle cite encore un autre aspect de la personnalité du saint de Molokaï. "Il agissait en équipe. A ses côtés, on trouve autant de chrétiens que de non-chrétiens, ce qui était inhabituel à l'époque."

L'aspect spirituel de Père Damien a beaucoup marqué Maryse Hinque qui insiste dessus. "Saint Damien de Molokaï puisait sa force dans l'adoration du Saint Sacrement", explique-t-elle. "La dimension religieuse est moins évoquée dans l'organisation Action Damien", admet-elle. L'aspect humain et caritatif, "ce que vous faites au plus petit d'entre les miens...", prime au sein de cette organisation qui affiche son souhait du pluralisme.

Mettre ses pas dans ceux de Saint Damien

L'enjeu aujourd'hui consiste à soutenir et contribuer à guérir le plus de personnes possibles dans les malades de la lèpre et de la tuberculose. "C'est important de former les gens à la réalité de ces situations", souligne Maryse Hinque dans le prolongement de ce que lui a appris le Père Damien. "Même en Belgique, cela nous concerne !"

A force de rencontrer des jeunes et des adultes pour la Campagne d'Action Damien, certains n'hésitent pas à lui demander en la croisant dans la rue: "Comment va le père Damien?" Ce qui est sûr, c'est que Maryse Hinque essaie au quotidien de "mettre humblement mes pas dans les siens", de faire sien son combat contre les maladies de la lèpre.

AFdB

Pour aller plus loin

Petite visite du musée Damien (en 2019)

A lire aussi (en flamand) le témoignage d'une médecin de la famille Picpus (inspirée du Père Damien)

et cette vidéo réalisée par le sanctuaire de Beauraing: le Père Damien, l'apôtre au cœur d'or ⤵

Catégorie : Belgique

Dans la même catégorie