Grâce à la science, un nouveau chapitre de l’évangile de Matthieu mis au jour


Partager
Grâce à la science, un nouveau chapitre de l’évangile de Matthieu mis au jour
Par Sophie Delhalle
Publié le
2 min

La technologie des rayons UV a permis de découvrir un chapitre de l'évangile de Matthieu, dissimulé jusqu'à aujourd'hui. Une découverte scientifique de taille pour l'étude biblique.

Des scientifiques ont ainsi découvert un chapitre caché du texte biblique depuis près de 1500 ans. La section "perdue" est l'une des plus anciennes traductions des évangiles, selon une étude récemment publiée dans le New Testament Studies.

Une passerelle unique pour remonter aux sources de la Bible

Grâce à un procédé photographique par ultraviolet, le texte a pu être décelé en dessous de trois autres couches de textes.

Jusqu'à présent, seuls deux manuscrits étaient connus pour contenir la traduction en vieil araméen des évangiles", a expliqué le Dr Kessel, de l'Académie autrichienne des Sciences. L'un d'eux est conservé à la British Library de Londres, l'autre a été découvert dans le monastère Sainte Catherine sur le Mont Sinaï.

Les chercheurs ont affirmé que le texte nouvellement mis à jour était une interprétation du chapitre 12 de l'évangile de Matthieu qui a été traduit à l'origine depuis le vieux syriaque il y a environ 1 500 ans.

Lire aussi : Le verset biblique le plus populaire est …

Ils ont aussi déclaré que le fragment est à ce jour le seul vestige connu du quatrième manuscrit qui atteste de la version en ancien syriaque, offrant une "passerelle unique" vers la première phase de l'histoire de la transmission textuelle des Évangiles. Le texte offre également de nouvelles perspectives sur les différences d'informations contenues dans les traductions.

Par exemple, là où l'original grec du chapitre 12 verset 1 de Matthieu dit : " En ce temps-là, Jésus traversa les champs de céréales le jour du sabbat ; et ses disciples ont eu faim et ont commencé à cueillir les épis et à manger ", la traduction syriaque, quant à elle, reprend ceci : " … ont commencé à cueillir les épis, à les frotter dans leurs mains et à les manger".

"En ce qui concerne la datation du livre de l'Evangile, il ne fait aucun doute qu'il a été produit au plus tard au sixième siècle", peut-on lire dans l'étude.

S.D. avec The Independant

Catégorie : Culture

Dans la même catégorie