Messe télévisée : Une église reconstruite par ses fidèles


Partager
Messe télévisée : Une église reconstruite par ses fidèles
Eglise de Biesmerée
Par La rédaction
Publié le
3 min

La messe télévisée de ce dimanche 26 mars sera retransmise en direct de l’église Saint-Pierre, à Biesmerée, au cœur de la province de Namur.

Blotti au creux d’une vallée, dans l’Entre-Sambre et Meuse, le petit village de Biesmerée fait partie de la commune de Mettet. Il offre aux touristes de passage un rendez-vous avec l’histoire grâce à ses maisons, construites pour la plupart avec les matériaux de la région, pierre, granit et grès; des matériaux qui, au XIXe siècle, avaient fait prospérer les carrières et les industries locales.

C'est avec coeur que les paroissiens ont reconstruit pierre par pierre l'église de Biesmerée, province de Namur_©Cathobel

Aujourd’hui, Biesmerée est un village plus tranquille. Même si au détour des ruelles, des sculptures monumentales accrochent le regard. C’est en effet, ici, que Félix Roulin, artiste belge bien connu s’est posé.

Véritable ambassadeur de l’art wallon, il a fragmenté le corps humain dans les fissures du métal pour l’exposer dans les plus grandes villes belges comme Bruxelles, Louvain-la-Neuve, Namur, Dinant, Charleroi et bien d’autres. Ou encore, à Nivelles où il réalise une nouvelle châsse pour sainte Gertrude, résolument contemporaine.

A-t-il inspiré les habitants du village? En tout cas, ceux-ci ont découvert qu’ils avaient, eux aussi, une âme d’artistes. Alors que le temps avait bien endommagé leur église et qu’il fallait l’abattre, ils ont décidé de la reconstruire eux-mêmes. Un projet qui allait unir toute la paroisse. Loin du style néo-gothique de l’édifice initial, le choix s’était porté sur une construction sobre et simple.

Mais il faut bien l’admettre, un brin de fantaisie s’y était invité dès le départ. En effet, l’architecte de l’époque, Lucien Kroll, va reprendre de nombreux matériaux de l’ancienne église pour les fondre dans la nouvelle construction. Une manière d’inviter les bâtisseurs du passé à faire un clin d’œil à ceux d’aujourd’hui. Les meneaux des anciennes fenêtres, par exemple, vont devenir de nouveaux vitraux dont les formes et les couleurs seront choisies par les élèves de l’école communale. Il en résultera une explosion d’orange, de jaune et de rouge, et une lumière douce et chaude qui baigne dorénavant la statue de saint Pierre.

Les vitraux de l'église reconstruite de Biesmerée sont repris de l'ancienne église_©Cathobel

Saint Pierre, le patron du lieu, est d’ailleurs bien connu dans la région. Ils sont nombreux chaque année, à se mettre derrière ses bannières pour une aventure à la fois folklorique et religieuse dans les marches de l’Entre-Sambre-et-Meuse. Une tradition inscrite comme chef-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité par l’Unesco.

De passage dans la région, n’hésitez pas à flâner dans le village et à découvrir tous ses secrets.

A 11h, sur La Une (RTBF) - Célébrant et prédicateur: Abbé Joël Rochette, vicaire général du diocèse de Namur.

La communauté paroissiale de Biesmerée accueille la prochaine messe télévisée ⤵

Catégorie : L'actu

Dans la même catégorie