“J’ai pleuré à Lourdes…” : L’homélie poignante de l’évêque de Los Angeles, peu avant son assassinat


Partager
“J’ai pleuré à Lourdes…” : L’homélie poignante de l’évêque de Los Angeles, peu avant son assassinat
© Youtube LA Catholics
Par Clément Laloyaux
Journaliste de CathoBel
Publié le
6 min

Le 18 février dernier, Mgr David O'Connell, évêque auxiliaire de Los Angeles, était abattu à son domicile à l'âge de 69 ans. Surnommé le "pacificateur", il dédiait sa vie aux opprimés, aux migrants et avait grandement apaisé les relations entre habitants afro-américains et forces de l'ordre. Dans sa dernière homélie, prononcée une semaine avant sa mort, Mgr O'Connell racontait une expérience très forte, pleine d'émotion, vécue au sanctuaire de Lourdes.

Aujourd'hui 3 mars, jour de ses funérailles, nous lui rendons hommage par la publication de ce témoignage, empreint d'amour et d'admiration envers la Vierge Marie (à retrouver ci-dessous).

Assassinat prêtre O'Connell
Très proche de ses paroissiens, notamment les plus précarisés et opprimés, Mgr O'Connell était le porte-voix de ceux qui n'avaient pas droit à la parole. © Youtube LA Catholics

L'homélie de Mgr David O'Connell :

Prononcée le 11 février, journée internationale des malades, en la Cathédrale Notre-Dame-des-Anges de Los Angeles.

Notre Sainte Mère a dit : « Dis-leur que je les aime. » Elle dit aussi : « Dis-leur qu'il n'y a rien que je ne ferais pas pour eux ». Pour vous tous. Elle vous aime tous très, très fort. Comme une mère aimante, regardant vous tous qui venez à cause de la maladie ou du stress de votre vie - ou aussi ceux qui sont ici qui font tant pour aider ceux qui sont malades, comme nos Chevaliers et Dames de Malte.

Mais Notre Sainte Mère, elle... son cœur est rempli d'amour pour vous. J'ai un amour particulier dans mon cœur pour Notre-Dame de Lourdes car, depuis le peu de fois que j'y suis allé, on y sent vraiment son amour si présent. Pour tous ceux qui y sont allés, c'est une belle, belle expérience. La dernière fois que j'y suis allé, il y a quelques années, lorsque j’ai passé la porte du sanctuaire, une procession commençait - je pense que c'était la procession de l'après-midi -, et j'ai commencé à pleurer.

Notre Sainte-Mère vous aime tous. Très fort. Comme une mère aimante.

David O'Connell, 11 février 2023

Parce qu'immédiatement ce qui m'est venu au cœur était le souvenir de quand je rentrais chez moi en Irlande quand ma mère était vivante, et qu'elle m'attendait là à la porte. Et c'était toujours une telle joie de la voir, et une joie de voir à quel point elle était heureuse que je sois à la maison. Quand je suis allé à Lourdes la dernière fois, c'est exactement le même sentiment que j'ai eu. Que Notre Mère Bénie était… je pouvais presque sentir son bonheur d'être là, et je pouvais sentir son amour pour moi, m'accueillant à la maison.

Retrouvez l'intégralité de l'homélie en français sur le site de Famille Chrétienne ou dans sa version originale ici .

Los Angeles perd son "pacificateur"

Mgr O'Connell
David O'Connell © LA Catholics

Le décès brutal de Mgr O'Connell le 18 février dernier, abattu par balles à son domicile, a provoqué l'effroi dans le monde entier. Il s'ensuivit une vague d'hommages et réactions à l'égard de l'évêque auxiliaire de Los Angeles, connu pour sa générosité et son dévouement envers son prochain. Les jours suivants sa mort, énormément de fidèles se sont réunis devant sa maison afin d'y prier, lui rendre hommage en musique et, surtout, lui dire merci.

Celui qui avait été ordonné prêtre en juillet 1979 par l’archidiocèse de Los Angeles, puis nommé évêque auxiliaire en 2015 par le pape François, était très aimé de ses paroissiens. Il consacrait sa vie à eux, rendait régulièrement visite aux détenus et apportait, dès qu'il le pouvait, une aide financière aux fidèles dans le besoin et aux "oubliés" de la société.

Comme le rappellent nos collègues d'Aleteia, David O'Connell avait par ailleurs lancé une initiative sociale d’accompagnement des mineurs non accompagnés ayant immigré du Mexique vers les États-Unis. Dans les années 1990, Mgr O’Connell avait contribué à tisser de nouveaux liens entre les habitants afro-américains et latinos et les forces de l’ordre après plusieurs émeutes liées à la mort de Rodney King (Afro-américain passé à tabac par des policiers qui seront, dans un premier temps, acquittés).

L’ensemble de ces actions lui avait alors valu le surnom de « pacificateur ».

Dans un communiqué daté du 20 février, l'archevêque de Los Angeles a exprimé sa peine « indicible » après la « mort inattendue » de son évêque auxiliaire, âgé de 69 ans. Il a salué « un artisan de paix avec un cœur pour les pauvres et les migrants. ».

Messe funéraire à suivre sur YouTube

Aujourd'hui, vendredi 3 mars, les funérailles du prélat d'origine irlandaise seront célébrées en la cathédrale Notre-Dame-des-Anges de Los Angeles. Son corps sera enterré dans la crypte, et plus de 20 évêques devraient assister à ces funérailles selon Angelus News. La cérémonie est à suivre en direct sur la chaîne YouTube de LA Catholics.

Condoléances du pape

Hier, jeudi 2 mars, dans un télégramme signé par le cardinal secrétaire d’État Pietro Parolin, le pape a exprimé sa profonde tristesse et ses condoléances suite au décès de Mgr O'Connell. En recommandant l’âme du défunt évêque à l’amour et à la miséricorde du Christ, François se joint au clergé, aux religieux et aux fidèles laïcs de l’archidiocèse de Los Angeles pour rendre grâce des années de ministère sacerdotal et épiscopal de Mgr O’Connell, dévoué à l’Église.

Le pape François prie pour que «tous ceux qui honorent sa mémoire soient confirmés dans la résolution de rejeter les voies de la violence et de vaincre le mal par le bien».  À ceux qui pleurent la perte de l’évêque, le Pape «accorde sa bénédiction comme gage de paix et de consolation».

Premiers résultats de l'enquête

Le 20 février, deux jours après l'ouverture d'une enquête pour homicide, un premier suspect a été arrêté. Il s'agit du mari de sa femme de ménage, un homme de 65 ans. Les enquêteurs, explique alors le shérif Robert Luna, ont établi un lien entre Medina et le crime grâce à la vidéosurveillance qui a révélé un véhicule au domicile de Mgr O'Connell à peu près au moment de sa mort.

L'homme, qui était en garde à vue, a avoué le crime le lendemain sans expliquer son motif, a déclaré le procureur de Los Angeles lors d'une conférence de presse. Il a été inculpé de meurtre au premier degré devant la Cour supérieure de Los Angeles, avec la circonstance aggravante d'avoir utilisé une arme à feu lors du meurtre. Selon les médias américains, il encourt une peine de 35 ans à la prison à vie s'il est reconnu coupable.

C.L. (avec Famille Chrétienne, Vatican News, Radio Notre-Dame et Aleteia)


Dans la même catégorie