Pour sa cinquième journée d’étude, le CIPAR met le vitrail à l’honneur


Partager
Pour sa cinquième journée d’étude, le CIPAR met le vitrail à l’honneur
Par La rédaction
Publié le
4 min

Le 25 mars 2023, le CIPAR (Centre interdiocésain du patrimoine et des arts religieux) organise une 5e journée d'étude, consacrée au vitrail, à l'Arsenal de Namur.

La cinquième journée d’étude du CIPAR a pour objectif de mettre en lumière l'art fragile du vitrail. (c) CIPAR

Le vitrail, baies colorées que l'on retrouve dans la plupart des églises paroissiales wallonnes, est au cœur de la nouvelle année thématique du CIPAR. À cette occasion, la cinquième journée d’étude a pour objectif de mettre en lumière cet art fragile en y exposant son histoire et les enjeux de sa préservation.

🤓 A lire: Se former à veiller sur le patrimoine religieux

Connaître l'histoire et améliorer la conservation du vitrail

La première partie de la journée sera consacrée à l'histoire du vitrail et la raison de sa présence dans les édifices religieux. Il a pris au cours des siècles de nombreuses interprétations, depuis ses premières apparitions au tout début du Moyen Âge jusqu’à l’époque contemporaine, où de nouvelles voies sont explorées, avec une multiplication des matériaux mis en œuvre.

La seconde partie de la journée portera sur la conservation préventive de cette structure en verre et métal fragile. Des exemples concrets de restauration et de créations contemporaines en Wallonie seront mis en lumière par des témoignages.

🎥 A regarder : Derrière la porte de la cathédrale de Liège, (nouveau portail, nouveau vitrail)

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le verre n’est pas un matériau totalement inerte, à l’abri de dégradations. Au fil du temps, les vitraux et leur système de fixation se détériorent progressivement. Ils sont exposés aussi aux conditions climatiques qui peuvent leur être néfastes. Par ailleurs, ils sont souvent victimes de vandalisme. Il est important de bien identifier ces risques de natures diverses afin de s’en prémunir ou de réagir de manière adaptée.

👉 Lire aussi : Le bienheureux Carlo Acutis immortalisé dans un vitrail en Italie

Cette journée d’étude s’adresse aux responsables d’églises et à tout amateur du patrimoine religieux. La journée sera suivie par la parution d’une publication sur le même sujet. Celle-ci rassemblera, suivant le modèle des brochures précédentes du CIPAR, des recommandations et des conseils pratiques pour observer aux mieux les vitraux et savoir quand et comment agir. Une nouvelle exposition itinérante verra le jour et voyagera dans les diocèses à partir de l’été 2023. 

Programme

9h30 : Accueil

10h : Mot d’introduction

Matinée sous la présidence de Laurent Temmerman (Service Temporel du Vicariat du Brabant wallon)

Sens et jalons de l’histoire de l’art du vitrail en Belgique

10h10 : Dieu est lumière, Christian Pacco (CIPAR)

10h30 : Le vitrail ancien, Yvette Vanden Bemden (Comité wallon du vitrail, CWV)

10h50 : Le vitrail aux XIXe et XXe siècles, Isabelle Lecocq (IRPA)

11h10 : Questions

11h20 : Pause-café

Techniques, conservation et entretien des vitraux

11h35 : (Re)connaissance des techniques et principes d’inventaire, Isabelle Lecocq (IRPA)              

13h00 : Lunch

Après-midi sous la présidence de Christian Pacco (CIPAR)

14h15 : La conservation-restauration des vitraux : le rôle du Laboratoire de recherche des monuments historiques, Claudine Loisel (Laboratoire de Recherche des Monuments historiques, Champs-sur-Marne, France)

Le vitrail contemporain : partage d’expériences

15h00 : le vitrail de Saint-Martin d’Arlon et le comité paroissial, Etienne Tribolet, (Maître-verrier) et Gisèle Verte-Noirhomme (Présidente de la Fabrique d’église Saint-Martin d’Arlon)

Le vitrail de l’église de Saint-Nicolas à Mons, Bernard Tirtiaux (Maître-verrier)

Les vitraux de la cathédrale de Liège. Restauration, création et mécénat, Michel Teheux (Prêtre du diocèse de Liège)

16h15 : Questions

16h30 : Conclusions de la journée, Jean-Pierre Lorette (Vicaire épiscopal, Tournai, Président du Centre d’Histoire et d’Art Sacré en Hainaut)

Infos pratiques

Où :   Namur, Arsenal (Rue Bruno 11, 5000 Namur)

Quand : Samedi 25 mars 2022, de 9h30 à 17h00.

Inscription : par mail à info@cipar.be  

Participation aux frais : 40 € (25€ prix étudiant) à verser sur le compte BE60 5230 8094 6070 du CIPAR.

Ce prix inclut : la participation aux exposés, les pauses, le lunch.

Pour les fabriciens, le montant peut être porté en compte à l’article 11 sous rubrique des dépenses ordinaires de la fabrique d’église. Une attestation de participation sera délivrée.

Le paiement valide l’inscription.

Catégorie : Eglise Belgique

Dans la même catégorie