Grégory Turpin sort un nouvel album “XII”


Partager
Grégory Turpin sort un nouvel album “XII”
Par Sophie Delhalle
Publié le
4 min

2023 marque le retour de Grégory Turpin avec un sixième album intitulé "XII". Entouré d'autres artistes, le chanteur renoue avec les compositions originales et nous livre un opus de la maturité, de l'accomplissement.

(c) Pierrick Guidou

"Cet album est une synthèse de ce que j'ai pu faire jusque maintenant, j'ai essayé beaucoup de choses différentes, j'avais envie d'une cohérence artistique pour cet album, qu'il soit vraiment à mon image."

Passage de flambeau

Un album dont Grégory Turpin se dit très fier, et pour lequel il a choisi un titre hautement symbolique. "Douze est un chiffre très symbolique pour nous chrétiens. Il y a douze apôtres et notre foi nous a été transmise depuis les apôtres par des témoins sur notre chemin, nous avons tous été marqués par des personnes qui nous ont montré un visage de la foi. " A l'image de la pochette, Grégory Turpin aussi souhaite transmettre ce flambeau à tous ceux qui écouteront son album.

Ayant récemment dépassé le cap de la quarantaine, il reconnait que cet album est aussi l'aboutissement d'un chemin artistique et personnel. Il annonce d'ailleurs dans une vidéo making-of (voir plus bas) que ce sera probablement le dernier. Mais que les fans se rassurent, l'artiste ne compte pas quitter la scène musicale de sitôt. Il est plutôt du genre carpe diem Grégory, alors quand on lui demande ce qu'il fera demain ...

Un artiste vrai et vulnérable

Ce qui compte surtout pour lui, c'est l'authenticité, être le plus vrai possible. "Je n'ai jamais caché mes difficultés, en Eglise, on n'a pas l'habitude de ce discours de vulnérabilité, si on est croyant, tout va bien!, mais ne pas montrer sa vulnérabilité, cela revient à donner une fausse image de soi." C'est pourquoi il parle ouvertement de l'épuisement physique et psychique dont il a été victime il y a quelques années.

C'est grâce à son entourage bienveillant et à la spiritualité carmélitaine que Grégory a pu se ressourcer et franchir les obstacles. "Après 10 ans de carrière, j'ai eu ce besoin de me mettre un peu en retrait, de séjourner au Carmel, loin de la scène et des lumières, pour puiser à la source."

Il se confie aussi sur la sécheresse spirituelle vécue lors de son burn-out. " Quand on traverse une difficulté psychique, on connait souvent un blocage spirituel. Pendant cette période, la seule prière que j'étais capable de réciter était le Notre Père. Ce fut ma prière la plus pauvre et à la fois celle qui m'a le plus comblé. C'était plus qu'une prière, c'était une proclamation. J'ai découvert que j'étais un enfant aimé."

(c) Pierrick Guidou

Une scène chrétienne décomplexée?

C'est aussi le désir d'authenticité qui l'a conduit à embrasser une carrière de chanteur chrétien. "On me demande souvent pourquoi je n'ai pas fait de carrière non chrétienne, en réalité j'ai commencé par ça et ça marchait plutôt bien, mais j'ai fait un choix qui correspondait à mon chemin de vie spirituelle."

Il regrette d'ailleurs que peu de jeunes artistes chrétiens osent se lancer aujourd'hui. L'enthousiasme des années 2000 serait retombé. "Les artistes chrétiens n'ont jamais été aussi peu visibles. Nous ne sommes que quelques-uns à avoir cette opportunité." Or, poursuit Grégory, "le public est demandeur de louange. La question est de savoir "que fait-on de cette musique dans notre Eglise?"

Peut-on rêver dans quelques années d'une scène pop chrétienne francophone décomplexée à l'image de ce qui se vit dans la sphère anglo-saxonne? "Je crois que c'est possible, dans une Europe de plus en plus déchristianisée, les a prioris vont s'estomper, les nouvelles générations n'auront pas baigné dans la culture chrétienne et la découvriront peut-être à travers la musique."

Un album riche de collaborations

Pour ce sixième opus, Grégory Turpin a choisi de s'entourer d’auteurs et compositeurs de talent comme Ycare, Lionel Florence mais aussi d'artistes chrétiens comme Sébastien Corn (Impact) qui a écrit le titre phare de l'album, en duo avec sa complice Natasha St-Pier, "Amour Eternel" ; citons également Clément Bluteau (Be Witness) et Fratoun (Les Guetteurs).

Influencé par la louange anglo-saxonne, Grégory Turpin a co-écrit avec Samuel Olivier (Yeux ouverts) une adaptation du titre "Trouble" (Lorsque tout s'effondre) de Martin Smith (ancien membre du groupe chrétien Delirious?, dissous en 2009).

L'album sera disponible à partir du 17 mars, et l'on devrait bientôt découvrir le clip d'"Amour Eternel".

Sophie DELHALLE

Découvrez le making-of du nouvel album de Grégory Turpin "XII"

***************************************

"Heureux êtes-vous", premier extrait de l'album XII (vidéo officielle)

***************************************

A lire aussi :

Feel God sort un nouvel album intitulé « Révolution »

Be Witness est heureux de vous annoncer la « Naissance » de son nouvel album

Holi sort un deuxième album pour continuer de « Croire en ce monde »!

Catégorie : International

Dans la même catégorie