En plantant mille arbres, le Domaine de Farnières investit en prenant soin de la nature


Partager
En plantant mille arbres, le Domaine de Farnières investit en prenant soin de la nature
Le domaine de Farnières investit pour la nature
Par La rédaction
Publié le
2 min

Situé en pleine forêt, au cœur de l’Ardenne belge, le domaine de Farnières accueille de nombreuses personnes, pour des temps de retraite, de rencontres ou d’animation. Deux communautés religieuses (d’un côté les frères salésiens, de l’autre la maison Notre-Dame au Bois des sœurs salésiennes) vivent sur les lieux et contribuent, avec les salariés et les bénévoles, à l’accueil chaque année, de centaines de groupes.

Le domaine de Farnières investit pour la nature

Dans la belle nature de la région de Vielsalm, l’encyclique sociale du pape François Laudato Si ne peut qu’inviter à l’action. Farnières s'est donc lancé ces dernières mois, dans une véritable « transition écologique ».

Adieu mazout !

Un exemple : le chauffage : chaque année, c’est 60 000 litres de mazout qui sont nécessaires pour chauffer les salles, les dortoirs, les chambres, les gîtes.

Depuis dix ans, les responsables du centre réfléchissaient à l’avenir. A l’époque, des panneaux photovoltaïques (un projet encore rare alors) avaient été installés, produisant 10 000 kw sur les 110.000 consommés.

En ce mois de décembre 2022, une nouvelle étape, plus spectaculaire encore, est lancée : l’installation d’un nouveau système de chauffage par biomasse pour l’ensemble des bâtiments. Un système qui sera bien plus respectueux de l’environnement. A partir de janvier, deux chaudières biomasse aux plaquettes de bois chaufferont Farnières !

Il s’agit là du plus gros investissement réalisé par la maison depuis la lourde rénovation d’il y a 25 ans.

Plantations

La grande allée d'accès à Farnières est transformée petit à petit par reboisement.

Une autre opération spectaculaire a eu lieu les 26 et 27 novembre: un week-end « Plantation d’arbres » qui a réuni une vingtaine de bénévoles. Plus de mille arbres et arbustes ont été plantés. Il s’agit de transformer la grande pelouse qui longe sur la gauche la grande allée d’accès au château en un endroit convivial: petits coins de verdure pour pique-niquer entourés de haies, espaces pour échanger en petits groupes délimités par des haies, petits sentiers pour se promener… et aussi de sécuriser cette pelouse. La haie plantée en bordure de la route qui dessert le parking empêchera les enfants d’aller sur cette route.

Les haies sont constituées de cassissiers, de groseilliers, de framboisiers. Tout au bout, un verger de pommiers, pruniers, cerisiers et poiriers a été planté pour une future exploitation.

Rucher biologique

On ajoutera que le rucher biologique et pédagogique, en chantier depuis quelques années et qui a subi des retards notamment en raison de la crise sanitaire, devrait être terminé en 2023. Notamment grâce aux élèves de l’école Don Bosco de Verviers.

(Texte et photos : Don Bosco Aujourd'hui)


Dans la même catégorie