Penser l’écologie avec le pape François


Partager
Penser l’écologie avec le pape François
Protéger l'environnement relève de la responsabilité de tous selon François.
Par Sophie Delhalle
Publié le - Modifié le
4 min

Depuis la publication de son encyclique sociale et écologique, Laudato Si, en 2015, François alerte régulièrement l'opinion sur notre incapacité à respecter et protéger le vivant et son environnement. Voici une sélection de dix pensées "vertes" à méditer.

Ce qu'a dit François sur l'écologie
L'écologie est devenu un thème majeur de réflexion dans l'Eglise depuis la publication de l'encyclique Laudato Si en 2015

Depuis son avènement sur le trône de Saint-Pierre, François a contribué à faire de l'écologie l'un des thèmes centraux de son pontificat. Avec la publication de Laudato Si en 2015, l'Eglise a pris un véritable virage écologique. Mais dans l'esprit de François, la préoccupation environnementale ne peut être dissociée d'un souci réel pour la condition humaine.

Prier pour la Création ... mais surtout agir!

C'est pourquoi le pape crée notamment en 2016 le dicastère pour le service du développement humain intégral. Signalons aussi, dès 2015, le lancement de la "Journée mondiale de prière pour la Création" qui inaugure le mois de la Création (septembre).

Face à la situation climatique actuelle, trois attitudes sont possibles : le déni, le découragement ou l'action. François nous invite évidemment à suivre cette troisième voie, en prenant conscience de notre responsabilité commune à prendre soin de la Terre et du Vivant. Il ouvre toujours des pistes, pour nous aider à faire face aux enjeux environnementaux de ce troisième millénaire.

Dix pensées vertes à méditer

Voici donc une sélection de dix déclarations du pape François en lien avec l'environnement et l'écologie. De quoi trouver l'inspiration !

Ecologie

Si nous cherchons vraiment à bâtir une écologie qui nous permette de recréer tout ce que nous avons détruit, alors aucune discipline scientifique ni forme de sagesse ne doit être négligée. L'écologie humaine implique profondeur et morale, vertus nécessaires pour arriver à créer un évènement digne.

L'Ecologie est un bien collectif, un patrimoine de l'humanité sous la responsabilité de tous.

Environnement

L'environnement humain et l'environnement naturel se dégradent simultanément, et nous ne pourrons affronter et analyser avec objectivité cette dégradation, si nous ne prêtons pas attention aux conséquences humaines et sociales.

Création

Accomplir le devoir de sauvegarder la création par de petits gestes quotidiens est très noble, et c'est formidable que l'éducation soit capable de les engendrer jusqu'à en faire un principe quotidien.

Climatique

Le changement climatique, sujet de fond ayant de graves répercussions environnementales, sociales, économiques et politiques, constitue l'un des principaux défis actuels de l'humanité.

Eau

On peut imaginer que le contrôle de l'eau par de puissantes entreprises internationales devienne l'une des principales sources de conflits au XXIe siècle.

Ce qu'a dit François sur l'écologie
Protéger l'environnement relève de la responsabilité de tous selon François.

Destruction

La destruction de l'environnement humain est très grave non seulement parce que Dieu a confié le monde à l'être humain, mais d'abord parce que son existence est un don qui doit être protégé des multiples formes de dégradation.

Nature

Dieu pardonne toujours, les hommes parfois mais la nature, quand on ne prend pas soin d'elle, jamais.

Pollution

Notre maison commune est polluée, c'est pourquoi nous devons protéger l'homme contre sa propre destruction.

Protection du climat

La préservation de notre maison commune doit être la préoccupation de tous et non faire l'objet d'affrontements idéologiques entre différentes approches. On ne peut omettre de protéger la terre qui nous a été donnée par le Créateur ni réduire cela à une problématique élitiste.

Terre

Il y a parmi les faibles, les abandonnés, les plus maltraités, notre terre, opprimée, dévastée qui gémit en enfantant. Chaque communauté peut cultiver la bonne terre, celle qui lui est indispensable pour vivre mais elle a aussi le devoir de la sauvegarder et de préserver sa fertilité pour les générations futures. Il dépend donc de nous, de maintenir une terre sans cailloux ni épines, bien défrichée et labourée, capable de produire de beaux fruits.

Nous avons besoin de voir notre maison commune d'une nouvelle façon. Après avoir péché contre la terre, contre nos voisins et finalement contre le Créateur, notre Père bienveillant qui pourvoit aux besoins de tous, l'homme en tant que gardien et intendant de la terre a failli à sa responsabilité. La terre, qui est notre maison mais aussi celle de Dieu, doit être défendue comme une terre sainte. C'est pourquoi l'homme a besoin d'y bâtir d'un projet commun contre les menaces qui pèsent sur son environnement. Chacun à son échelle doit s'engager à aimer, apprécier et prendre soin de ce don magnifique qu'est la terre.

S.D.

Citations extraites de l'ouvrage "François en poche", édition Cherche midi, à découvrir sur notre site CathoBel.

✍️ A lire également :

Edito – Qui a peur de Laudato si’ ?

Agir en chrétien et s’éclaircir les idées avec Laudato si’

🎧 A écouter :

RADIO – Il était une foi… Les défis climatiques

Catégorie : L'actu

Dans la même catégorie