Journée mondiale contre le cancer


Partager
Journée mondiale contre le cancer
Par Angélique Tasiaux
Journaliste de CathoBel
Publié le - Modifié le
2 min

Parce que le cancer ne connaît pas les frontières, le combat contre ses avancées est inscrit à l'échelle planétaire.

Ces derniers mois en a-t-on entendu parler du coronavirus et de ses multiples variantes, au point d'oublier qu'il existe encore d'autres maladies. Passées au second plan de l'actualité depuis l'an dernier, celles-ci ne continuent pas moins à faire des ravages. Durant l'année 2020, moins de cancers ont été diagnostiqués. Or l'importance d'agir vite par des dépistages performants n'est plus à démontrer.

En avril 2020, une chute des cancers diagnostiqués est notable. Est-ce à dire que les hommes et les femmes ont été épargnés durant cette période? Poser la question, c'est y répondre… A la suite du premier confinement, un mois de diagnostics de cancer (soit environ 5.000 cas) aurait été perdu, malgré le rattrapage mis en place après l'interruption des examens jugés non essentiels en mars 2020.

Et pratiquement?

Si de nombreuses associations ont vu le jour, si de multiples initiatives existent désormais pour accompagner les personnes malades et leur entourage, il n'en reste pas moins que le combat contre le crabe mobilise les forces des personnes atteintes, de près ou de plus loin. En 2021, Lourdes Cancer Espérance reconduit son pèlerinage à Lourdes, du mardi 21 au samedi 25 septembre 2021, articulé autour d'une préoccupation majeure: "Quand on est beau au fond de soi, un jour ou l’autre, quelqu’un le voit". La maladie repousse les frontières des apparences.

Angélique TASIAUX

Illustration (c) Getty Images Pro

Catégorie : En dialogue

Dans la même catégorie