Vivre autrement le mini-camp


Partager
Vivre autrement le mini-camp
Par Anne-Françoise de Beaudrap
Publié le
2 min

Pâques bouleverse les habitudes. Cette édition 2020 du mini-camp pascal sera particulière puisqu'elle se vivra par écrans interposés. Reportage dans les coulisses de la préparation.

Ils sont chercheurs de Dieu, du nom de cette branche jeunes et enfants des Serviteurs de l'amour. Pour tous ces 12-18 ans, les dates du 9 au 11 avril étaient réservées dans l'agenda pour le mini-camp de Pâques. Les adolescents et jeunes adultes de ce mouvement des Serviteurs de l'amour (très implanté dans le Hainaut, sur l'impulsion de l'abbé Danny-Pierre) se retrouvent à intervalles réguliers soit par petites équipes, soit en rassemblement d'une cinquantaine de personnes. "Depuis le début, remarque Danny-Pierre, je vois que les jeunes ont besoin de cette régularité. Ils sont dans une telle détresse, au point que certains pensent au suicide. C'est important de se voir régulièrement, la première semaine des vacances notamment." Et là en avril, il était prévu un mini-camp aboutissant à la veillée pascale où l'une des jeunes devait être baptisée.

Les mesures restrictives du confinement ont évidemment mis toute cette organisation à terre. Mais les membres actifs des Serviteurs de l'amour ont vite rebondi. Le mini-camp sera organisé sous une autre forme, pour lequel Danny-Pierre envoyait encore ce message aux jeunes Chercheurs de Dieu: "Pâques est tellement un grande fête que nous pressons de vivre ces moments avec nous, malgré le confinement !!!" Une partie de la fin de semaine sera occupée par des rendez-vous live sur Youtube: temps d'enseignements, chemin de croix vécu en commun malgré la distance des écrans, veillée pascale… En parallèle des activités sont proposées aux jeunes Chercheurs de Dieu pour animer et intérioriser la démarche de Pâques. Ceux qui se sont inscrits ont déjà été invités à laisser exprimer en vidéo la joie de la Résurrection. Tous les détails ici.

En utilisant les ressources actuelles de connexion par la technologie, le mouvement des Serviteurs de l'Amour va peut-être pouvoir répondre à un deuxième objectif: faire circuler l'esprit de prière et de service entre tous les assoiffés de Dieu, quelque soient les générations. "A chaque âge, sa grâce", rappelle l'abbé Danny-Pierre. Des enfants aux familles, sans oublier les Maisons de prière animées par les personnes âgées, chacun a sa place. Les rendez-vous vidéos par Youtube programmés lors de ces jours saints permettront peut-être de rassembler parents, grands-parents aux côtés de leurs jeunes. A quelques heures du lancement de ce rendez-vous, ni Danny-Pierre ni les animateurs chargés de la technique ou de la musique n'étaient totalement prêts. Ils sont seulement motivés par la conviction que "le fait que Jésus soit mort sur la Croix, ça change ma vie aujourd'hui." A découvrir ce week-end…

AF dB

 

 

Catégorie : Eglise Belgique

Dans la même catégorie