L’Allemagne légalise le mariage homosexuel, les évêques regrettent


Partager
L’Allemagne légalise le mariage homosexuel, les évêques regrettent
Par Christophe Herinckx
Journaliste de CathoBel
Publié le - Modifié le
2 min

Ce vendredi 30 juin 2017, le Bundestag a voté une loi ouvrant la voie au mariage entre personnes de même sexe. Les évêques catholiques du pays ont immédiatement fait part de leurs regrets au sujet de cette décision.

Le Bundestag, le parlement allemand, a adopté la loi à 393 voix pour et 226 voix contre. Le texte établit désormais que "le mariage est conclu à vie par deux personnes de sexe différent ou de même sexe". Il a été approuvé par une majorité constituée des élus des trois partis de gauche représentés à la chambre basse du Parlement, à savoir les sociaux-démocrates du SPD, les écologistes et la gauche radicale, rejoints par une partie des députés de la CDU d'Angela Merkel. La chancelière allemande aurait, en revanche, voté contre ce texte qui autorise également l'adoption d'enfants par des couples de même sexe.

Au nom de la Conférence des évêques catholiques allemands (DBK), Mgr Heiner Koch a déploré que le législateur ait "abandonné le contenu du concept actuel de mariage". L'archevêque de Berlin estime que la valorisation des partenariats entre personnes de même sexe pourrait s'exprimer institutionnellement d'une autre façon. Il juge que la mesure "dilue" la notion classique du mariage. Il rappelle que les pères de la Constitution allemande s'étaient efforcés d'installer le concept de mariage entre un homme et une femme afin de "protéger et de renforcer les mères et les pères désireux de donner leur vie pour leurs enfants".

La veille de ce vote, le jeudi 29 juin, le cardinal Reinhard Marx, président de la conférence épiscopale allemande, a pour sa part rappelé dans une déclaration que le mariage était, pour les chrétiens, une communion de vie et d’amour entre un homme et une femme, et que son principe immuable était la transmission de la vie. "Nous croyons que l’Etat doit continuer à protéger et à encourager le mariage de cette manière", a-t-il affirmé, regrettant d’avance une éventuelle dilution du concept de mariage et une distance croissante entre la vision chrétienne et le concept civil de mariage.

Auparavant, les évêques allemands avaient à plusieurs reprises souligné qu’il ne fallait pas comprendre le statut juridique particulier du mariage et sa protection spéciale comme une discrimination envers les homosexuels.

Le Forum des catholiques allemands a exprimé sa crainte que la loi votée ce vendredi soit une porte ouverte à la reconnaissance d'autres formes d'union, par exemple entre frères et sœurs ou selon un mode multiple.

De son côté, l'Eglise évangélique d'Allemagne (EKD), une communion de 20 Eglises luthériennes, réformées et unies, s'est prononcée en faveur d'une ouverture complète de la législation civile aux partenaires homosexuels.

L'Allemagne est le 14e pays européen à autoriser le mariage entre couples de même sexe.

C.H., d'après cath.ch/kna/rz/Radio Vatican


Dans la même catégorie