Article abonnés

Edito : La dignité prise en otage


Partager
Edito : La dignité prise en otage
Par Isabelle Bogaert
Publié le - Modifié le
2 min

Des militaires dans les rues. Des militaires dans les prisons. L’armée vient décidément en renfort, là où les services de l’Etat semblent défaillants. Sur les réseaux sociaux, quelques facétieux n’ont pas hésité à écrire: "Si j’étais militaire, j’appendrais à conduire un bus des TEC." Cela pourrait prêter à sourire si, hélas! la situation actuelle ne reflétait pas un problème de société et de gouvernance. "Gouverner, c’est prévoir", affirmait le journaliste et homme politique français Emile de Girardin (1802-1881).…

Abonnez-vous à CathoBel
Pour lire cet article en entier
Créez un compte

Ce contenu est réservé aux abonnés. Vous pouvez y accéder en vous inscrivant gratuitement ou en souscrivant un abonnement.

S'inscrire ou s'abonner
Catégorie : Opinions

Dans la même catégorie