Synode sur la famille 2015 : 28 conférences épiscopales ont déjà désigné leurs délégués


Partager
Synode sur la famille 2015 : 28 conférences épiscopales ont déjà désigné leurs délégués
Par Jean-Jacques Durré
Publié le - Modifié le
2 min

synode finLe Vatican a rendu publique la liste des délégués au prochain synode des évêques; ceux déjà élus par les Conférences épiscopales et approuvés par le Saint-Père.

Ces délégués participeront à l’assemblée ordinaire qui se déroulera du 4 au 25 octobre au Vatican sur le thème: «La vocation et la mission de la famille dans l’Eglise et dans le monde contemporain». Il s’agit du synode ordinaire sur la famille, qui fait suite au synode extraordinaire de 2014. La différence réside dans le fait que l’an dernier, les participants étaient les présidents des différentes conférences épiscopales. Pour le synode ordinaire de 2015, chaque conférence épiscopale doit choisir trois délégués principaux et leurs suppléants éventuels.

La liste publiée par le Saint-Siège contient également les noms des substituts élus par les Conférences épiscopales. Ce synode, 14e assemblée générale ordinaire, constituera donc le deuxième volet d’une vaste réflexion sur la famille engagée par le pape François. En tant qu’assemblée extraordinaire, le premier synode, en octobre dernier, réunissait les présidents des conférences épiscopales.

Au total, 28 conférences épiscopales ont déjà désigné leurs représentants à cet événement historique de l’Eglise. Pour l’Europe, il s’agit de la France, de l’Albanie, de l’Autriche, de la Bosnie, de l’Espagne,de la Grèce, de la Lituanie, des Pays-Bas et du Royaume-Uni. En Afrique, le Burundi a répondu, tout comme l’Ethiopie, l’Erythrée, le Ghana, le Kenya, Madagascar et le Rwanda. Sur le continent asiatique, le Pakistan et le Vietnam ont aussi désigné leurs représentants, ainsi que l’Australie et la Nouvelle-Zélande pour l’Océanie. Sur le continent américain, les pays suivants ont aussi choisi leurs délégués: Argentine, Chili, Cuba, Equateur, Etats-Unis, Honduras, Mexique et Uruguay.

Rappelons qu'en vue de la préparation de cette deuxième assemblée synodale, un nouveau questionnaire a été envoyé aux conférences épiscopales de chaque pays, dont les réponses doivent parvenir à Rome avant le 15 avril prochain.


Dans la même catégorie