Libye : le Vatican prône une intervention rapide sous l’égide de l’ONU


Partager
Libye : le Vatican prône une intervention rapide sous l’égide de l’ONU
Par Jean-Jacques Durré
Publié le - Modifié le
1 min

Parolin et président italienLors d’une rencontre mardi à l’occasion de l’anniversaire des Accords du Latran, signés en 1929, l’Italie et le Saint-Siège ont fait part de leurs préoccupations face à la situation en Libye.

L’avancée de l’Etat islamique au nord de l’Afrique doit être endiguée, c’est ce qui est ressorti de cette rencontre bilatérale. « Il faut intervenir rapidement, mais sous l’égide de l’ONU », a affirmé le cardinal secrétaire d’Etat Pietro Parolin. Toutefois, il n’y a pas d’alarmisme du côté du Saint-Siège : « Le ministre de l’Intérieur Angelino Alfano m’a fait savoir qu’il n’y avait pas de menaces spécifiques contre le Vatican », a poursuivi le cardinal Parolin, se demandant si les menaces sont médiatiques, et ajoutant qu’il y a bien du côté de l’Etat islamique une « guerre médiatique ».

Les drames de l’immigration en mer Méditerranée ont aussi évoqués. Le secrétaire d’Etat a rappelé « l’attention du Pape et de l’Église en faveur de l’accueil. Il y a un devoir de charité, mais avant tout de justice, les autorités italiennes étant liées à des conventions internationales ».

La rencontre s’est tenue en présence du nouveau président de la République italienne, Sergio Mattarella et du président du Conseil Matteo.

Radio Vatican

(c) Photo: L'Osservatore Romano

 

Catégorie : International

Dans la même catégorie