Un Nouvel an inoubliable à Farnières


Partager
Un Nouvel an inoubliable à Farnières
Par Anne-Françoise de Beaudrap
Publié le - Modifié le
3 min

Cette semaine, une centaine de personnes venues de toute la Belgique se sont déplacées à Farnières. Où ? Perché près de la forêt de Vielsalm, le Centre Don Bosco leur a réservé un réveillon digne des meilleures séries TV.

141229 - ZNouvel An Autrement -  (3)C’est mon petit doigt qui me l’a dit… Et au bout de quelques jours, les participants s’entendaient comme les cinq doigts de la main. En s’inspirant d’une prière écrite il y a vingt ans par Jorge Mario Bergoglio, l’actuel Pape François, les organisateurs de la Communauté salésienne ont choisi comme fil conducteur cette prière sur… les doigts de la main.

En détail, le pouce, le doigt le plus proche, invitait le groupe à prier pour les proches. Priez pour les gens qui sont chers est un « doux devoir » dit François. Ensuite l’index. Priez pour ceux qui enseignent, ceux qui s’occupent de l’éducation et des soins médicaux. Pour les enseignants, les professeurs, les médecins, les prêtres et les catéchistes. Ils ont besoin de soutien et de sagesse afin qu’ils puissent montrer le droit chemin aux autres. Ils n’ont pas été oubliés dans les prières. Le doigt qui suit est le majeur, le plus long. Il nous rappelle nos gouvernants. Priez pour le président, pour les députés, pour les entrepreneurs et pour les administrateurs. Ce sont eux qui dirigent le destin du pays et sont chargés de guider l’opinion publique. Ils ont besoin de l’aide de Dieu. Le quatrième doigt est l’annulaire. Bien que cela puisse surprendre la plupart des gens, c’est le doigt le plus faible, et tout professeur de piano peut le confirmer. Il rappelle de prier pour les faibles, pour ceux qui ont des problèmes à résoudre ou qui sont éprouvés par la maladie. Ils ont besoin de nos prières jour et nuit. Il n’y aura jamais trop de prières pour eux. C’est aussi le doigt sur lequel repose l’engagement du mariage. La vie de couple est elle aussi fragile. Et enfin, il y a le petit doigt, le plus petit de tous les doigts, aussi petit que nous devons nous tenir devant Dieu et devant les autres. Comme le dit la Bible, « les derniers seront les premiers ». Le petit doigt est là pour vous rappeler que nous devons aussi prier pour nous-mêmes. Ce n’est que lorsque nous avons prié pour les quatre autres groupes, que nous pouvons le mieux identifier nos besoins et donc prier pour nous.

Des doigts de fée

Jeunes et « jeunes depuis plus longtemps » ont passé quatre jours de détente dans cette ambiance familiale. Le succès du réveillon de la Saint-Sylvestre est notamment dû à ce que chacun a mis la main à la pâte, aussi bien pour animer que pour préparer à manger. La veille déjà, tous avait été mis à contribution pour mener l’enquête. Nous n’en dirons pas plus, les Experts de Farnières sont sur le coup… Grâce à l’équipe d’animation du Centre FOX et à celle du CRH Don Bosco, les participants ont vécu des moments inoubliables… Mais les animations laissaient un peu de liberté. Parce que «prendre son temps », cela fait partie des bonnes résolutions prises pour 2015.

Nouvelle année, nouveau parrain

150101-Voeux-Adrien JoveneauEn cette année 2015, les amis du Centre Don Bosco ont reçu un message d’Adrien Jouveneau. L’animateur-producteur du Beau Vélo de Raval montre ainsi qu’il soutient le projet éducatif de Farnières qui remet les jeunes sur les rails.

A.-F. de Beaudrap

Photos extraites du site https://www.crhdonbosco.be/

Catégorie : Belgique

Dans la même catégorie