3 février: Namur fête Saint Blaise


Partager
3 février: Namur fête Saint Blaise
Par Anne-Françoise de Beaudrap
Publié le - Modifié le
3 min

Ce mardi 3 février, on fête saint Blaise. Saint Blaise fait partie des saints les plus populaires. D’abord très habile médecin, et en même temps très vertueux chrétien, il est devenu évêque de Sébaste, en Arménie. Un saint qui est tout particulièrement prié pour combattre les maux de gorge. A la cathédrale Saint-Aubain (Namur), l'imposition des cierges est prévue lors de la messe qui sera célébrée, à 9h, à la chapelle d'hiver.

saint_blaiseUn peu d'histoire s'impose pour ceux qui ne connaîtraient pas encore ce saint. Blaise voit le jour, au 3ème siècle, dans une famille aisée de la Cappadoce. Ses études lui permettent de guérir les humains et les animaux sauvages, nombreux à cette époque. Sa réputation de douceur et de modestie est si grande qu'il est bientôt élu évêque par ses concitoyens. Voulant se protéger, il se retire dans une caverne du mont d'Argée. Beaucoup de personnes vont le suivre tout en se gardant bien de ne pas le déranger dans ses prières.

Une arête dans la gorge
Agricola qui gouvernait la région n'appréciait pas cette popularité. Un jour, ses soldats rentrent bredouilles de la chasse. La légende veut que les animaux qu'ils voulaient tuer s'étaient réfugiés dans la caverne de Blaise. Agricola, saisissant ce prétexte, envoie ses soldats chercher le trublion.
En cours de route, Blaise en profite pour réaliser ses deux miracles les plus connus. Mis en présence, d'un enfant qui s'étouffait avec une arête dans sa gorge, il le libère après avoir récité une prière. Puis celui d'une pauvre femme à qui un loup avait enlevé son porcelet. Il rappelle celui-ci et lui fait rendre son bien à la pauvre femme.

La foi jusqu'à la mort
Ces faits ne font qu'agacer Agricola qui le fait jeter en prison. Le gouverneur veut que Blaise renonce à sa foi. Comme celui-ci reste conforme à ses convictions, il sera torturé à plusieurs reprises. Blaise résiste. Agricola fait immerger le corps de Blaise, avec un énorme poids, le corps remonte à la surface de l'eau! Pour le gouverneur, il s'agit de magie noire. D'autres récits parlent qu'avant d'être jeté dans un lac, Blaise avait fait le signe de croix et qu'on l'avait vu marchant sur les eaux.
Comme il refuse toujours d'abjurer sa foi, il est finalement décapité. Nous sommes en février 316.
Saint Blaise fait partie des Quatorze Saints Intercesseurs et il est invoqué pour beaucoup de choses. Cela va des maux de gorge aux femmes à la recherche d'un bon mari, en passant par ceux qui espèrent de bonnes récoltes ou encore la protection du bétail! Il patronne de nombreuses confréries (agriculteurs-éleveurs, cardeurs, drapiers, maçons, tailleurs de pierre). Son succès dans les campagnes vient du fait qu’il est mis à contribution pour soigner les maladies des animaux et pour la protection des cultures... Il est ainsi à l’origine de nombreux dictons météorologiques, comme par exemple ''le lendemain de la Saint Blaise, souvent l’hiver s’apaise, s’il redouble et s’il reprend, de longtemps, il ne se rend.''
Très vite, son culte se répandit, tant en Orient qu’en Occident. Les reliques du saint ont donné lieu à de très nombreux pèlerinages où l’on a pris l’habitude d’approcher du cou des fidèles deux cierges bénis la veille, jour de la Chandeleur, en prononçant les mots suivants: ''Par les prières et les mérites de saint Blaise, évêque et martyr, que Dieu te délivre des maux de gorge et de tout autre mal.''
Cette imposition des cierges aura lieu ce mardi 3 février à 9h à la cathédrale Saint-Aubain à Namur.

Diocèse de Namur

Catégorie : Belgique

Dans la même catégorie